Aroused by gymnopedies (Isao Yukisada – 2016)

Shinji est un réalisateur qui a la réputation de faire des films intéressants mais qui ne font pas d’argent. Il a autrefois réalisé un chef-d’œuvre qui a remporté un prix prestigieux. Mais maintenant, il a toute les peines du monde à retrouver le feu sacré pour boucler un film en… Lire la suite…

Bijin de la semaine (52) : Eri Ishida

Si vous avez vu Distant Thunder, la scène du love hotel (souvenez-vous) vous a peut-être donné envie d’explorer un peu plus la riche carrière d’Eri Ishida. Ça tombe bien puisque la pimpante (Ô combien !) quinquagénaire  constitue aujourd’hui le 52ème numéro de notre glorieuse série des « bijins de la semaine ».… Lire la suite…

Au dortoir des infirmières, les doigts sont poisseux (Yoshihiro Kawasaki – 1985)

Mayumi et Noriko, deux jeunes infirmières, ont bien des soucis dans leur dortoir : comment tromper la vigilance de leur cheftaine Yoshie, peu encline à les laisser rencontrer leurs amants dans leur chambrette ? Heureusement pour elles arrive pour leur prêter main forte une nouvelle recrue, Yuki, dont on comprend que la… Lire la suite…

Désirs humides : 21 ouvreuses en scène (Tatsumi Kumashiro – 1974)

Hosuke (Akira Takahashi), un marginal, trouve un matin un portefeuille contenant 60000 yens. A lui une nouvelle vie. Dorénavant, il sera maquereau. Rapidement sa route croise celle de Meiko (Meika Seri) qu’il ne tarde pas à s’attacher et à convaincre de se faire strip-teaseuse. Puis le duo devient trio lorsque… Lire la suite…