Bijins de la semaine (53) : les supportrices de la Sakkā Nippon Daihyō

A chaque fois c’est pareil. Lorsqu’arrive une coupe du monde, je clame que cette fois-ci, c’est sûr, je m’en désintéresserai totalement, je ne suivrai aucun match. Et puis je m’aperçois rapidement combien j’apprécie ces premières journées de matchs de poules proposant des oppositions de style originales. j’ai tenu bon deux… Lire la suite…

Retreat through the Wet Wasteland (Yukihiro Sawada – 1973)

Deux flics pourris jusqu’à l’os doivent poursuivre un ancien collègue à eux, un flic pervers qui vient de s’évader d’un asile d’aliénés (après y avoir foutu le feu). Si ça c’est pas une histoire qui envoie du rêve, j’y connais rien. 濡れた荒野を走れ (Nureta Koya O Hashire) Le titre ne doit… Lire la suite…

Dawn of the Felines (Kazuya Shiraishi – 2017)

Joies et tristesses de Masako, Rie et Yui, trois prostituées travaillant du côté d’Ikebukuro. Un jour, elles rencontrent chacune de leur côté un client qui va peut-être faire basculer, en bien ou en mal, leur fragile existence… 牝猫たち (Mesunekotachi) Dernier film à visionner de l’opération Roman Porno Reboot et comme… Lire la suite…

Aroused by gymnopedies (Isao Yukisada – 2016)

Shinji est un réalisateur qui a la réputation de faire des films intéressants mais qui ne font pas d’argent. Il a autrefois réalisé un chef-d’œuvre qui a remporté un prix prestigieux. Mais maintenant, il a toute les peines du monde à retrouver le feu sacré pour boucler un film en… Lire la suite…