L’honneur défendu de Kanon Soeda

Intolerance (Keisuke Yoshida – 2021) De Keisuke Yoshida, je n’avais vu que Raw Summer, pinku eiga dispensable uniquement maté pour les beaux yeux de Sora Aoi (et pas que pour les yeux d’ailleurs), avant d’avoir visionné Himeanole pour lequel, à la lecture de la critique écrite, je m’aperçois que je… Lire la suite…

Still Life of Memories (2018)

Le résumé de Still Life of Memories (2018, Hitoshi Yazaki) n’est certes pas compliqué à faire : un photographe d’art se voit un jour proposé par une admiratrice un nouveau projet : photographier son vagin, et uniquement lui. Je précise qu’il ne s’agit pas un film d’une nouvelle opération “Roman… Lire la suite…