Disque rayé de vie quotidienne

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 Commentaires

  1. J’aime bien ! Y a du mouvement tout en ayant un aspect figé comme s’ils posaient. C’est très étrange comme sensation. Des poupées de cire abîmées, rongées, usées par le temps… elle me fout les jetons ta photo sans déc’.

  2. Dites moi, mon cher, me tromperais-je en disant que cette photo a été retouchée depuis mon premier passage sur ce post ?

  3. Oui, il manque un personnage à la pilosité fort peu japonaise.

  4. @ A.rnaud & Bouffe-tout : disons que la présence de ce vigoureux et fascinant athlète sur le reflet n’apportait rien par rapport au titre. Dans d’autres circonstances, je l’eusse laissé.

  5. tant qu’il nous trafique pas les bijin, on les a tjs voulue nature .. là par contre on pourrait lui en vouloir et sevir! 🙂

  6. Connais-tu cette réplique d’Eureka coupée au montage ?

    « Des bijins vont venir. Bientôt j’en suis sûr ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *