Post Studium, Animal Triste

Petit rythme en ce moment, Bulles de Japon. C’est bien normal puisque votre serviteur était tout occupé cette semaine à subir, pour le fun mais aussi pour la gloire, une série d’épreuves hachement difficiles. On verra ce qu’il en sortira mais en attendant les résultats, je dois dire que je ne suis pas peu fier d’avoir su lâcher une bonne dose de nekketsu devant ma copie et faire courir sur celle-ci un roller lâchant d’innombrables kamehameha! et autres hadouken! stylistiques et interprétatifs. Mon seul regret est de n’avoir pu glisser comme ici des photos de bijins à gros seins et des gifs animés pour clarifier mon propos.

Pour le reste, il faut reprendre goût maintenant à la vraie vie et à la gestion de ce site. Malheureusment, je dois dire que le père Olrik est un peu comme ce brave homme rencontré à la bibliothèque de Miyazaki. Les études, c’est bien, mais point trop n’en faut. C’est que ça tue un peu la gueule ces choses-là. Du coup, le temps que je me refasse la frite (et que je bosse quand même un chouïa en vue d’une éventuelle bonne surprise), BdJ se met un peu en mode stand-by. Non que je ne publierai plus dans le mois qui arrive, mais ne comptez pas trop sur des critiques de films de la mort. Ça risque d’être le minimum minimorum, à savoir photos persos et éventuellement, une nouvelle bijin de la semaine.

En attendant des jours meilleurs, stay tuned

 

 

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Nous offrir quelques photos perso’ sympa et une bijin de temps à autre, c’est déjà beaucoup. On fait pas les fines bouches. On prend ce qu’il y a à prendre ! 😉

    En espérant revoir un DC en grande forme aussi, juste de temps en temps, comme ça au compte-goutte…

  2. Bonne chance pour les exams. 😉

    Un bail que je n’étais passé. Sympa ce truc: The Grid. Même si j’ai toujours tendance à voir le reflet de DC un peu partout. En plus classe.

    @ ID: Ca va revenir. 🙂

    Juste on est terriblement occupé. Principalement à délocaliser l’activité de DC TANGIBLEMENT sur Tokyo.

    Mais si on vous prive de boissons fraiches pour le moment, plus tard, vous allez kiffer (et puis vous critiquerez aussi, comme d’hab).

    Clarence, mecha kucha isogashi

  3. @ I.D. :
    « On fait pas les fines bouches. On prend ce qu’il y a à prendre ! « 
    Ça roule alors. 😉

    « En espérant revoir un DC en grande forme aussi, juste de temps en temps, comme ça au compte-goutte… »

    Ah là, par contre, même en mettant mon chapeau de Merlin l’enculeur et en sondant les viscère d’un rat crevé, je ne puis vraiment pas te répondre. Peut-être avec la boule de cristal de Madame Irma, et encore…

    @ Clarence :
    Tiens ! Tu tombes bien, en guise de boule de cristal ton crâne dégarni peut ma foi faire parfaitement l’affaire. Peut-être qu’en le palpant je saurai ce qui se trame à l’intérieur de ce cerveau malade. On est ici plus proche de la magie noire que de la magie blanche j’ai l’impression…

    « Bonne chance pour les exams. « 
    Non, non, merci mais je pense que je l’ai dans le fion. Il y a eu un incident avec les surveillants à la 3ème heure quand j’ai sorti mon caldos, ma charcutaille, mon litron, mon réchaud et ma choucroute. Comme s’il était humain de survivre à une épreuve marathon sans se revigorer l’estomac ! Mens Sana in corpore sano qu’il disait ! Les cons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *