Behind the Pink Curtain, de Jasper Sharp

« Ouch ! ». C’est ce que je me suis dit en déballant ce beau livre et en le feuilletant pour la première fois. Je m’attendais pourtant bien à quelque chose de complet, d’exhaustif sur ce beau sujet qu’est le pinku eiga, mais pas à ce point.

Car avis aux amateurs qui s’imagineraient que la jolie couverture (représentant Tani Naomi) laisse augurer d’une importante collection d’images à l’intérieur, un peu comme un Taschen : Behind the Pink Curtain, c’est avant tout du texte, du texte et… quelques images (1) . Et en anglais encore ! Du coup, la lecture de cet ouvrage risque d’être réservée aux plus acharnés d’entre vous. Perso, sans être une bille dans la langue de Stanley Kubrick (pourquoi dit-on toujours « la langue de Shakespeare » ?), j’avoue progresser tout de même assez lentement dans ma lecture. Trois ou quatre pages quotidiennes et c’est bon, j’ai ma dose. Car Jasper Sharp (co-fondateur du site Midnight Eye) n’est pas un rigolo, il respecte son sujet, le maîtrise, l’essore pour en sortir une multitude de faits, d’éléments afin de faire de son livre une référence quasi universitaire en la matière. Qu’importe, le bouquin est passionnant et donne effectivement une vision exhaustive du pinku eiga, des origines à nos jours. Faute de pouvoir vous donner plus d’infos sur le contenu (je suis loin de l’avoir terminé), je peux au moins vous donner le sommaire (pardonnez si la traduction sonne parfois de façon foireuse) :

Chapitre 1

Les films japonais de sexe : art ou industrie ?

Chapitre 2

Sexe, censure et autres interventions du pouvoir :

Les nouvelles façons de regarder

Chapitre 3

Le glamour des pêcheuses de perles et la percée des actrices de la chair

Chapitre 4

La naissance de l’érotisme

Chapitre 5

Les pionniers du pinku

Chapitre 6

« Pinkos » en rose

Chapitre 7

Emergence de l’underground : Koji Wakamatsu

Chapitre 8

Eiga / Kakumei : l’histoire de Masao Adachi

Chapitre 9

L’aube dorée du nouveau porno :

Les Roman Porno de la Nikkatsu

Chapitre 10

Roman porno : les films, leurs réalisateurs et leurs stars

Chapitre 11

Eros à l’international

Chapitre 12

Je suis curieux (pink) – Une industrie en fluctuations

Chapitre 13

La décennie de l’excès

Chapitre 14

Les quatre Démons et la Nouvelle Vague pinku

Chapitre 15

Les Démons Eux-mêmes…

Chapitre 16

Les garçons et les filles sortent pour jouer

Chapitre 17

La fille du 21ème siècle et les sept dieux chanceux

Chapitre 18

Rideau final ?

Le livre se termine avec un index passablement complet et assez utile pour vos recherches ultérieures. Car n’en doutez pas : la lecture de Pink Curtain titille infailliblement votre curiosité et vous donne envie de découvrir de nombreuses perles. Un peu à la manière des ama, apprêtez vous à une descente en apnée riche d’innombrables trésors. Quand je pense qu’il y en a encore pour vanter des films comme Emmanuelle ou Histoire d’O…

(1) à noter tout de même 32 pages centrales toutes en couleurs et saturées de photos.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. en voilà un livre que j’aimerais lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *