Furieuse Agonie

souffrance

     Cet homme crie sûrement de rage mais très certainement aussi de douleur. Soyez sûrs qu’il n’est pas exagéré de dire que ce n’est pas du chiqué et qu’il est à l’agonie. Simplement parce que le char qu’il transporte est horriblement lourd, que la photo a été prise à la toute fin d’une longue procession dans la ville, tout cela en plein été (un été japonais, qui plus est, pour ceux qui ont connu l’experience).
Ainsi sont ces processions : joyeuses mais aussi, quelquefois, avec un zest de souffrance. Cece n’est sans doute pas ans les rendre encore plus belles.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *