Bijins de la semaine (44) les Hi no Tori NIPPON !

Si pour vous volley-ball féminin et Japon se limite à ça :

Ou, un peu mieux, à ça :

… eh bien il serait grand temps de vous mettre à la page car le volley-ball nippon, c’est aussi ça :

saori kimura 8

?!

Bon, d’accord, le malappris (c’est pas moi) qui a pris la photo de Saori Kimura s’apprêtant à réceptionner un service adverse est un fieffé salopard mais pour vous dire que, en matière de sport féminin au Japon, il n’y a pas que les Nadeshiko dans la vie et que, franchement, dans le genre jolies et fuselées, les joueuses de l’équipe nationale se posent là.

hi no tori magazine

Laissez la place les mecs, vous ne leur arrivez pas à la cheville.

Pour ma part la découverte est toute récente. C’était hier à midi, alors que l’on déjeunait sur notre petite table tatamisée. Je cherchais un programme intéressant à suivre lorsque le hasard voulut que je tombe sur le match Japon / Russie (hey ! c’est la coupe du monde des meufs!). Je ne mis pas longtemps à comprendre que le programme était idéal pour bien faire passer le repas. Déjà, à la base, le volley, j’aime bien. Moi qui ai roulé ma bosse sur les terrain de basket du temps de ma grande époque, voir des grands gabarits tout le temps en extension, ça me parle. Mais quand en plus ce sport est pratiqué par d’élégantes (mais farouches) grandes bringues avec des visages d’idoru, là, moi je dis banco ! J’exagère ? ‘tendez, et ça, c’est du boudin ?

hi-no-tori-groupe

Virons les mecs en rose, concentrons-nous sur le milieu, et si l’on excepte quelques visages ordinaires qui ne sont pas non plus sans charme, on comprend très vite que l’on se trouve face à un groupe à fort potentiel de bijinité. Alors quand en plus elle porte leur tenue all black et que la sueur commence à perler sur leur délicat (mais vigoureux) épiderme, n’en jetez plus ! on se trouve alors face à un spectacle total, entre pinku eiga et match de sport ! Histoire de motiver mes lecteurs et de leur donner envie de supporter cette admirable équipe, comme au bon vieux temps de ma découverte des Nadeshiko, voici une petite liste des joueuses qui devraient achever de reléguer Jeanne Azuki au rang de petit boudin de gymnase.

1

saori-kimura

木村沙織 / Saori Kimura

65kg pour 1m85, capitaine Saori est la plus grande de l’équipe, une des trois meilleures scoreuses et une excellente receveuse. Et sans doute aussi la plus belle et la plus sexy :

Alors que les volleyeuses sont souvent plates comme des limandes, on remarque un peu de seins chez Saori, chose que semble aussi avoir remarqué le créateur de ces gifs (pas moi non plus, je le jure !) :

saori kimura gif1 saori kimura gif2

mais aussi cet auguste arbitre qui a été à ça d’effectuer un fort vilain geste :saori-kimura-12

Vilain mais après, ça reste moin trash que Carlos Valderama.

Bref une admirable jeune femme que cette Saori Kimura, et l’on comprend mieux les différents surnoms dont l’affublent ses fans : Infinite Saorin, Miracle Saorin et carrément Nippon no Mirai soit « Futur du Japon ». Me demandez pas si elle est maquée, j’ai pas cherché tant je redoute de découvrir quelque chose qui fasse mal.

2

sarina koga

 古賀紗理那 / Sarina Koga

La grosse star du moment de l’équipe ? On serait tenté de le croire lorsqu’on entend le public brailler des KOGA ! KOGA !

1m80, 66kg. Hobby principal : dormir, chose qu’elle ne fait heureusement pas sur le terrain. Elle est la grosse smasheuse et la meilleure scoreuse (pour l’instant) de son équipe à la coupe du monde.

sarina koga 2 sarina koga 3

3

sayaka-iwasaki

岩崎紗也加 Sayaka Iwasaki  

On change de gabarit : 52 kg, 1m58. Principal hobby : mater des films. Hey saya-chan ! Tu sais que sur BdJ c’est aussi notre passe-temps préféré ? Viens donc t’asseoir avec moi sur le canapé, j’ai le dernier Takashi Ishii dans le lecteur !

sayaka-iwasaki-3 sayaka-iwasaki-4sayaka-iwasaki-2

4

yuki-ishii

石井優希 Yuki Ishii

Apparemment, la modeste poitrine semble aussi avoir jeté un sort sur l’esprit de certains malades :

Elle est pour l’instant une des principales scoreuses de son équipe et, comme son hobby préféré est de mater des DVD, mon inviation pour Sayaka-chan vaut aussi pour elle. Mon canapé est largement assez grand pour trois.

5

saori-sakoda

迫田さおり  Saori Sakoda 

Et vas-y que je continue à défourailler de la bijin dans tous les sens ! Là, le grain de beauté sur le coin de la lèvre supérieur m’a tué ! Et comme la belle vit à Kagoshima, non loin de ma base à Miyazaki, et que son passe-temps favori est de passer du temps avec les amis, je crois qu’il va falloir lui envoyer une invitation pour causer Proust autour d’une tasse de thé vert.

saori-sadoda-2 saori-sadoda-3 saori-sadoda-5saori-sadoda-4

6

natsumi-fujita

藤田夏未 Natsumi Fujita

Sérieusement, imaginez : vous vous retrouvez dans le corps d’une volleyeuse et vous devez affronter Natsumi, seriez-vous capable de jouer à 100% de vos capacités intellectuelles ? Moi pas.

Dans son temps libre Natsumi aime à lire des romans. Je pense que lui montrer ma vaste collection de pléïades devrait lui montrer aisément quel sympathique gars je suis.

Je ne dirais pas que je pourrais continuer ad aeternam. Encore une fois certaines joueuses sont assez quelconques mais n’importe : on retrouve chez ces hi no tori Nippon les mêmes joie et frénésie de jouer pour gagner que celles chez les Nadeshiko. Et puis, franchement, quand on sait que leur surnom vient tout droit en référence à ceci :

hi no tori nippon

Tezuka samaaaaaaaa !

… comment ne pas supporter ces athlètes exemplaires ?

hi-no-tori-nippon-2

Ami lecteur, si tu es encore sceptique, je ne peux plus rien faire pour toi !

Prochain match mercredi contre le Kenya (ça devrait aller sans trop de soucis). Allez les filles, ne me tenez pas trop rigueur de certaines photos indiscrètes et faites risettes, c’est pour mes lecteurs qui n’en doutez pas seront pendus à leur TV mercredi :

hi-no-tori-nipponClic !

Ouf ! Que voilà un article « bijin-de-la-semaine » exécuté avec une certaine fièvre pour votre serviteur. Il va falloir que je me repose…. en écrivant un nouvel article ! Mais attention, pas ici mais dans mon nouveau vaisseau spatial :

convulsionnaireClique sur l’image pour de nouvelles aventures !

Pas de bijin ni de Japon mais du film, de plantureuses pépés et des Belles Lettres. Nouvel article à paraître demain avec des gros seins et des gros muscles dedans. Un peu comme avec Saori Kimura, les smashs dans la gueules vont être enfilés comme des perles !

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Un jour, je me remettrai au sport pour faire plaisir à la mère… En attendant, je être bien dans les gradins avec une boisson fraîche et mon téléobjectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *