The Kids

Photo prise lors d’une promenade dans le quartier de mes beaux-parents, un de ces dédales de ruelles à la fois sans intérêt et fascinant. Le calme tranche brutalement avec l’effervescence des centres-villes, on peut s’y promener une demi-heure sans rencontrer âme qui vive. De temps à autre une grand-mère faisant ses courses, une femme étendant son linge ou des écoliers glandant sur le chemin du retour.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *