Hmmmm… Mandom.

« Hmmm… Mandom », telle est la phrase minimale non verbale que lance à la fin de spots publicitaires des 70’s un Bronson vautré dans une virilité heureuse d’elle-même. Phrase minimale mais qui suffit amplement à faire comprendre que l’on se trouve devant une lotion in-dis-pen-sable au mâle moderne et je ne remercierai jamais assez le staff de Drink Cold de m’avoir fait découvrir ces perles. Grâce à elles je me sens fier d’être un homme et fredonner sur le chemin du travail la chanson de Jerry Wallace qui accompagnent ces pubs est devenu plus qu’une habitude : un besoin.

En voici d’ailleurs les douces paroles :

All the world loves a lover
All the girls in every landom and
To know the joy of loving is to live in the world of
MANDOM

There’s a someone who’s waiting for you
Soon the world will be yours for a toy
The music starts to play
Night will turn to day
The darkness disappears
When the one you love is near
You’re in MANDOM

All the world loves a lover
All the girls in every landom and
To know the joy of loving is to live in the world of
MANDOM

There’s a place that is waiting for you
A world where the best in life is free
Where time is always spring
Happiness is king
The dreams you dream come true
When the one you love loves you
You’re in MANDOM

All the world loves a lover
All the girls in every landom and
To know the joy of loving is to live in the world of
MANDOM

Et voici d’autres magnifiques publicités que l’on pouvait admirer à l’époque dans les magazines :


Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *