Baignade interdite

baignade-interdite
     Un peu comme chez nous, il semblerait au Japon qu’il y ait deux types de plages : les officielles et les sauvages, où il peut être interdit de se baigner.
Les premières sont à éviter absolument : monde, difficulté pour se garer, hauts-parleurs crachant des chansons de rock FM venant d’horribles stations américaines (illustrant une certaine puérilité de la jeunesse japonaise qui considère que tout ce qui vient des States est nécessairement « cool »), gros grains de sable, etc. Les jeunes filles en bikini viennent à peine sauver ce genre d’endroit de l’ennui.
Les autres plages sont plus intéressantes. La photo que vous voyez a été prise
à une vingtaine de kilomètres de Miyazaki, au sud est de Kyushu, sur la côte Pacifique. On ne voit pas, bien sûr, la plage, mais croyez-moi, elle avait tout pour taper dans l’oeil du conducteur qui cherchait un endroit où se baigner tranquillement. D’autres photos le montreront plus tard.
Sur le muret, une énorme inscription signifiant « Baignade interdite ». Interdiction comique puisqu’il y avait quand même quelques baigneurs et plusieurs surfeurs. La photo a été prise juste en sortant d’un petit parking. Le bleu de la mer, le bateau à l’horizon, les deux types assis, l’inscription et, cerise sur le gateau, les deux dames avec leur ombrelle cachant leur visage, accompagnées de ce petit chien au poil orange vif à cause du soleil, c’était trop de bonheur pour mon copain Nikon. La partie de plage commençait bien.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *