France Cul dégueule de cinéma japonais !

Hier, je revenais en voiture d’une soirée avec des amis. Habituellement, ça ne rate jamais,  je me fais arrêter à un certain rond-point par les keufs pour un contrôle anti-alcoolémie mais là, ça s’est passé autrement. 1H30 du mat’, pas un chat dans les parages, je pouvais glisser jusqu’à mes … Lire la suite…

Les Délices de Tokyo (Naomi Kawase – 2015)

Sentaro, la quarantaine, tient une petite boutique spécialisée dans les dorayakis. Le magasin ne lui appartient pas, il y travaille surtout pour rembourser une dette qu’il doit à la propriétaire. D’ailleurs, il n’aime même pas tout ce qui est sucré, un comble. Un jour, après avoir fait passer une petite … Lire la suite…

Shara (Naomi Kawase – 2003)

Nous saurons ce soir si Naomi Kawase emportera sa première palme d’or à Cannes. Rien d’incohérent à cette idée : rappelons que la réalisatrice à déjà été multi-récompensée au festival et comme certains critiques sont bien élogieux sur son dernier film, film qu’elle considère comme son chef d’œuvre, on peut en … Lire la suite…