[SHINBUN] Olrik’s Fabulous Weekly Shinbun #4 : Angoulême, Atom, Scorsese, Bonten Taro et Kisenosato tient son Graal !

ANGOULÊME J-1 avant d’aller au festival d’angoulême avec un Olrik jr et un Olrik the 3rd déjà passablement excités. Au programme : se rendre en priorité aux expositions consacrés à Herman et Will Eisner. Pour ce qui est du Japon, il faut bien reconnaître qu’après l’événement Otomo de l’édition 2016, on… Lire la suite…

Moto et Shamisen (Masahiro Shinoda – 1961)

Hasard des visionnages : vu quelques semaines après la Forêt Pétrifiée, difficile de ne pas voir dans ce Shamisen to Otobai son pendant lumineux. Là où la Forêt Pétrifiée mettait en scène des êtres sclérosés perdus dans le présent de leur forêt urbaine, Moto et Shamisen nous propose des êtres touchants… Lire la suite…

La Forêt Pétrifiée (Masahiro shinoda – 1973)

Que l’on ne s’y trompe pas, la photo sexy en haut est juste là pour attirer le chaland. Car s’il est bien question dans la Forêt Pétrifiée de tétons dressés, d’étreintes lascives et de gémissements humides, il est tout aussi question – et très rapidement – de mère possessive, d’empoisonnement, de… Lire la suite…