Des vélos bleus pour des jambes arquées

Journée du 11 août

Retour à Miyazaki. Alors qu’Olrik jr et Olrik the 3rd continuent inlassablement d’acheter des conneries estampillées « Yokai Watch » (je reviendrai plus tard sur cette engeance (Yokai Watch, pas mes kids) :

olrik jr youkai watch

600 yens qui partent de nouveau en fumée, amen !

… je tombe sur le flyer de Tokyo Tribe, alors dans les salles et, après une après-midi tranquille, je descends dans le centre en vélo histoire de faire un peu de photo de rue (pour changer). Pour l’ambiance Tokyo Tribe, on repassera. La seule tribu que j’ai croisée était constituée d’une bande de groupie devant un zicos à la voix chaude :

musicien groupies

Sinon là une demoiselle stylée attendant probablement son Jules dans une obscure ruelle (ISO poussé à 3200, le petit Fujifilm X-M1 se débrouille assez bien) :

fille keitai scooter

Et là encore un petit coin de rue surchargé de signes comme je les aime :

rue enseignes nuit

C’était bon, j’avais mon quota de photos fraîches. Après une petite halte à l’étonnante cave située à côté de l’arcade :


… je pouvais regagner mes pénates après une ultime épreuve :

parking bleu vélos

Euh… mais au fait je l’ai mis où, mon vélo ?

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *