Une buvette française

Il est des sujets qui dérangent. De ces sujets qui font bouillir la bile de certains, qui leur en font oublier toute mesure et commettre l’irréparable, quitte à se vautrer le ridicule. Autrefois nous avions l’affaire Dreyfus, aujourd’hui c’est la… K-POP ! On a les polémiques que l’on mérite. O tempora ! O mores ! et tout le toutim. Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, c’est ICI que ça se passe. Mine de rien je crois avoir été l’un des derniers à m’être connecté sans aucun problème. C’était mardi soir, j’entrai dans le local du staff pour entrer un peu de texte dans un nouvel article. Tout de suite un truc me sauta aux yeux : des stats insolites pour la journée : plus de 5000 clics ! Je veux bien croire que les articles musicaux de Megane soient prisés mais tout de même. Le temps de regarder un truc sur une autre page et de revenir sur DC, plus rien, un message du fournisseur indiquait que le site était suspendu. Que le site merdait de temps en temps, ce n’était pas nouveau, mais là, c’était la première fois qu’on se farcissait ce message. Bizarre, d’autant que le problème persistait jusqu’au lendemain avec, à la clé la découverte du pot-aux-roses sur la page facebook de Drink Cold et sur l’ancien DC, celui de l’époque wordpress, avec le fond noir et les titres en orange.

La suite des événement nous permettra d’en savoir plus sur cette sinistre histoire. En attendant, haut les cœurs ! la vie continue et, surtout, la résistance face à la chienlit kpoppeuse et à la secte Nautiljon. En attendant des jours meilleurs et une résurrection de la buvette, la section « Drink Cold » de Bulles de Japon continuera de perpétrer l’esprit buvette avec quelques articles qui ne demanderont plus tard qu’à rejoindre les autres sur DC.

Ah ! j’allais oublier : depuis quelque temps j’avais dans l’idée d’ouvrir une page Facebook. Le projet était dans les cartons, sans réel enthousiasme de ma part. Du coup les récents événements ont accéléré les choses puisque sans inscription, impossible de voir ce qu’il se tramait de ce côté-ci de la toile. Si ça vous intéresse, vous avez le lien en haut à droite.

Terminons enfin ce communiqué un peu spéciale avec, entre deux tours oblige, devinez quoi ? un sondage ! Autre article à paraître d’ici un jour ou deux.

Update du 28/04 :


Trois jours après, voici les résultats et là, je dois dire, quelle surprise ! La première chose qui apparaît étant que peu de lecteurs sembles prêter foi aux dires de notre rédac’chef. Ou alors – et c’est toujours bien possible les connaissant – ils font ça rien que pour l’énerver. Il est vrai qu’il est magnifique, notre Clacla, lorsque derrière son comptoir il devient tout rouge alors qu’il est occupé à astiquer des verres avec un torchon (sale). Peut-être est-ce bien ce qui s’est passé, mais cela paraît à certains encore moins probable qu’une attaque d’Al-Qaïda !

D’ailleurs, en deuxième position ex-aequo, je vois que cette fois-ci on veut nous énerver en optant pour une attitude égoïste déféquant joliment sur notre malheur. Gamins, va !
Enfin, en première, c’est moi que l’on veut taquiner. Ou alors les lecteurs ont voté en toute bonne foi et croient réellement que cet article potache a mis le feu aux poudres. Ce qui voudrait dire que, quelque part, un lecteur de Nautiljon s’est trouvé vexé comme un pou et n’a peut-être même pas compris que l’article était un fake, ce qui me paraît tout bonnement impossible tellement que c’est incroyable que j’y crois pas une seule seconde, même ! Cela dit, vu la maîtrise du second degré et de l’auto-dérision…

Dans tous les cas, un constat s’impose : vous avez peut-être remarqué que Bulles de Japon subit depuis deux jours des perturbations : essentiellement pages blanches et ralentissements. J’ignore s’il s’agit de plugins (pas impossible) ou d’un galopin qui expérimente des sensations de toute-puissance derrière son clavier. Face à ça, je fais le dos rond et reste pragmatique : j’ai prévenue les techniciens de mon hébergeur et j’ai de toute façon tout un jeu de sauvegardes du site qui ne demande qu’à être réinstallées en cas d’avarie. Donc bof. Que mes lecteurs se rassurent, Bulles de Japon, tel Ikki du Phénix, renaîtra toujours de ses cendres. Ces petites crasses n’ont d’ailleurs pas empêché le site de faire de jolis scores au niveau des stats. A ce sujet, n’hésitez pas à cliquer sur les pubs à droite. Si elles n’apparaissent pas, c’est que vous avez un plugin pour empêcher les pubs. Soyez sympa quoi ! désactivez-le pour BdJ  et cliquez sur une ou deux pubs, cela me permet de grapiller quelques thunes qui me permettront de rembourser mes frais d’hébergement et, peut-être d’utiliser le rab’ pour me procurer des boissons chaudes (comme un dakimakura avec Mamoru Asana dessus des photobooks dont je ferai la critique plus tard). Appelons cela le « Olrik’s Day Special Pièces Jaunes ». Dieu vous le rendra.
En attendant, plein le cul de ces conneries ! faut que je parle Japon. Nouvel article à paraître cet après-midi, article qui aura des formes généreuses. J’en ai encore le zizi tout dur…

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. Putain de sinois, ils peuvent pas nous laisser tranquilles ! Je vais finir par voter LePen moi !

  2. Cool une annexe de la buvette. Vous allez pas vous laisser schtroumpfer comme ça par cette K-schtroupf à la con…

  3. @ Zoda :
    Je sais ce que tu ressens, mais ne craque pas mon petit, l’esprit du Yamato et de la J-Pop toujours vaincra !

    @ (N°6) : schtroumpf non ! Mais la schtroumpf est quand même dure à avaler.

  4. En bon buveur de boisson fraîches j’ai opté pour la dernière proposition du sondage.

  5. Les résultats sont pour l’instant assez surprenants. Comme on dit dans les soirées d’élections sur TF1, juste avant les résultats : « on nous signale qu’il y aurait une grosse surprise »

    Sinon, petit up’ : l’adresse facebook vient de changer (toujours sur le gros bouton du haut).

  6. Je copie-colle le commentaire que j’ai laissé sur drink cold : rcamenel dit :
    avril 26, 2012 à 2:09

    OMFG.
    Je cherche à boire frais et je vois la bannière. Je crois à une blague. Non, non, je lis mieux.
    Eh bah, le pouvoir de nuisance des kikoos de la kpop est réel. L’académie du premier degré doit se frotter les mains. Et je repars le verre vide, mais restant aux taquets et attendant la suite de l’histoire.

  7. Fallait pas frayer avec la vermine.

    Le Doc 100% nippon ichi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *