Ce que serait devenue Sadako si on ne l’avait pas poussée dans un puits

Photo prise au même moment et au même endroit que celle-ci. Normalement, la photo est très colorée notamment grâce à l’enseigne lumineuse rose flashy derrière la fille. Mais je préfère la version N&B, pour le contraste entre la pose féminine et l’impression fantômatique qui se dégage du visage.

Sadako? L’héroïne de Ringu bien sûr.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *