Bijin de la semaine (14) : Yuko Oshima

SPLASH!

 

Franchement, entre la Vénus sortant des eaux de Boticelli et cette Yuko Oshima dans un numéro d’Heibon Punch, je ne sais pas pour vous, mais moi je préfère allégrement la deuxième. Surtout dans une période estivale qui promet d’être caniculaire. Je vous avoue d’ailleurs qu’au moment où je tape ces lignes, je suis un peu K.O. par la chaleur. Mais voilà, une eau appétissante, à laquelle ne cède en rien sur ce point le corps de cette jeune femme manifestement en pleine(s) forme(s) et tout de suite ça va mieux.

Je l’avais dit : la rubrique bijin va reprendre du service cet été avec au programme cette formule qui sera LA figure imposée thématique :

SEA, SEX and SUN

Et c’est donc Yuko Oshima qui ouvre la marche. Pour ceux qui se demandent qui est cette sirène à la mode bijin, je vous dirai ceci : je n’en sais fichtre rien! C’est un modèle qui a posé pour quelques articles d’Heibon Punch mais à part ça, pas grand chose à se mettre sous la dent. Ah si : ses mensurations sont 95-60-90. Je sens que ces infos vont illuminer votre journée, ne dites pas non. En tout cas, on ne peut que louer l’esprit foncièrement pervers analytique, méthodique des Japonais qui ont la manie des chiffres pour classifier tout et n’importe quoi. Et lorsqu’il s’agit d’une donzelle, soyez assurés que vous aurez toujours dans les parages ses mensurations. Une sorte de becquée informative pour faire plaisir aux otakus en quelque sorte. Moi, du moment que la fille est belle et qu’il y a un cachet 70’s, c’est tout ce qu’il me faut.

Allez, la suite :

Clairement, le 90 de tour de poitrine mentionné en haut à droit ne semble pas usurpé.

C’est bon Yuko, 90, on a bien compris.

Matez-moi donc ce superbe arrière-plan les aminches

Que c’est beau bordel ! on dirait du Barry Lyndon!

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *