Kaiju eiga à South Park

Le hasard a fait que je suis tombé récemment sur quelques épisodes de South Park après une looongue période d’abstinence et le hasard a bien fait les choses. D’abord parce que je prends un pied monstre à revoir l’humour malpoli très hara kiri de Parker et Stone. Ensuite parce que je suis tombé sur quelques épisodes où il était question de Japon. Le premier apparaît dès la première saison, il s’agit de l’épisode intitulé « mecha-Streisand ». Avec un tel titre, je me suis vaguement demandé s’il y allait avoir un rapport avec les robots japonais. Néanmoins comme je ne voyais pas trop le point commun entre Barbara Streisand et les mechas propres à la S-F japonaise, je n’y croyais pas trop. Et pourtant, je m’en suis bien mis les mirettes car apprenez que l’on y trouve Robert Smith :

south park 1

Oui, bien LE Robert des Smith des Cure, qui dans cet épisode se transforme en :

south park 2

Mothra-Robert Smith !

Vous l’avez compris, l’histoire va sonner comme un hommage à un genre bien apprécié sur ce site, le kaiju eiga. Un hommage et juste cela. On aurait pu craindre une charge aussi gratuite qu’imbécile (genre un certain sketch des Inconnus sur les sentai) mais non, il apparaît que Stone et Parker ont été marqué dans leur enfance par les vieux films japonais de monstres et ont décidé dans cet épisode de multiplier les clins d’œil à certaines références bien précises. Avant d’aller plus loin, un petit résumé :

Lors d’un atelier devant familiariser les enfants à l’archéologie, Cartman tombe sur un étrange triangle : il s’agit en fait du triangle de Zinthar. La découverte fait la une et une célébrité ne tarde pas à rappliquer à South Park pour mettre la main sur le précieux objet : Barbara Streisand, vieille star antipathique sur le retour, prête à tout pour récupérer le talisman qui doit lui permettre en fait de se transformer en une immense créature taillée pour conquérir le monde ! Les enfants aidés de Robert Smith parviendront-ils à l’arrêter ?

Dans cet épisode, le vitriol n’est donc pas destiné à nos bien aimés kaijus mais à Barbara Streisand, apparemment pas vraiment appréciés par Parker et Stone qui insistent sur sa prétention et son absence de talent. Elle va être le personnage ridicule qu’il va falloir dégommer et cela, l’épisode y parviendra sans problème dès la première moitié de l’épisode. Mais c’est surtout dans la deuxième que l’amateur de certains films japonais commencent à ouvrir des grands yeux. Sur un plateau de tournage, Sydney Poitier se rend dans sa loge pour discuter avec de minuscules créatures :

south park 4 south park 5

Le doute n’est pas permis, c’est évidemment un clin d’œil aux deux « shobijins », les petites fées (jouées par les Peanuts) dans Mothra contre Godzilla, chargées de récupérer le papillon géant :

mothra godzilla shobijin2

Plus tard, Streisand récupère donc le deuxième triangle qui lui permet de se transformer illico en…

south park 3south park 6south park 7Mecha-streisand !

Ici, c’est évidemment une allusion à mechagodzilla, le double de Godzilla qui apparut dans rien moins que cinq kaiju eiga. À noter que pour se transformer, Streisand psalmodie une formule magique en japonais :

Sugoi! Kono ima… atarashii hajimari da! Ima kara… atashi no namae wa… Mecha Babura Sutoraisando !

Magnifique ! Voici maintenant… un nouveau commencement ! À partir de maintenant… mon nom est… Mecha Barbara Streisand !

S’ensuit immédiatement une scène de destruction de la ville où apparaît d’ailleurs un restaurant de sushis :

south park 8

On a aussi des plans montrant une foule en panique et des immeubles se faisant défoncer, élément urbain qui n’apparaissait jamais dans la série. Absolument irrésistible, une voix japonaise retentit : c’est la voix d’un journaliste japonais qui se met à chanter les exploits du kaiju, évoquant ainsi certaines chansons propres aux kaiju eiga ou à certaines séries télé populaires. Les paroles sont cependant avec elle un peu moins amènes :

south park 9

Ba-bura, Ba-bura, ichiban kirao no hito  / Babura, Babura, tu es la personne la plus détestable
Ba-bura, Ba-bura, hana ga ookii  / Babura, Babura, ton nez est énorme
Ba-bura, Ba-bura, sugoi na bitchu da  / Babura, babura, tu es une belle salope
Barbura, Barbura!  / Babura, Babura !

Détestable mais invincible car même l’armée ne peut rien contre sa force dévastatrice. Fort heureusement une autre célébrité apparaît : il s’agit de Leonard Maltin (un critique de cinéma) qui a la bonne idée de se transformer en…

south park 11 south park 12

Ultra Marutan !

Après le kaiju eiga, c’est au tour du tokusatsu, c’est presque trop de bonheur d’un coup ! Malheureusement Ultra Marutan est parti pour se prendre une branlée. Mais c’est alors que Sidney Poitier surgit et se transforme en…

south park 13 south park 14

Mega Poatia !

Retour au kaiju eiga avec l’évocation de Gamera, la tortue géante. A cet instant on se dit que l’épisode part sérieusement en vrille mais qu’il s’agit sans doute du dernier élément WTF de ce combat dantesque contre l’horrible Mecha-Streisand. Erreur, puisqu’arrive Robert Smith qui se transforme donc en Mothra sous les clameurs du journaliste japonais qui chante un :

south park 15

Rob-ato Sumisu, Rob-ato Sumisu! Watashi wa daisuki Rob-ato Sumisu.

Et là, le combat sera vite réglé. Mecha Streisand sera balancée en dehors de notre atmosphère et explosera en un beau hana bi, permettant à Robert Smith de retourner à son beau pays dans un beau décor de soleil couchant :

south park 16

Il est très possible que les fans hard-core de South Park goûtent peu cet épisode tant il paraît bien sage dans son humour caustique en comparaison avec d’autres. Mais pour l’amateur de culture populaire japonaise, impossible de mesurer son enthousiasme, cette histoire est bien une petite perle.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Aaaah… South Park ! Que de souvenirs ! D’ailleurs, je me souviens vaguement de ce zode. A l’époque diffusion Canal, les premières saisons passaient encore à des horaires appropriés (pour ado/adulte, pour les plus jeunes, c’est encore un autre débat).

    Par contre, j’ai bien lâché l’affaire depuis. Les zodes avec Chef m’ont achevé. ‘foiré d’Isaac Hayes.

    • Depuis c’est Isaac Hayes qui a lâché l’affaire à cause d’un épisode qui se moquait de la scientologie.
      Je conseille la saison 13 sinon, il y a des épisodes absolument magiques.

      • Justement mon cher ami. Ma dernière phrase fait référence à tout ça. C’est plus ou moins durant cette période que j’ai lâché la série. Je dois tout de même avouer que Chef en mode diabolique c’était sympa.

        • Autant pour moi. Là j’en suis à la saison 2 et les fameuses “boules de chocolat salé” du chef. J’attends avec impatience de le voir en mode diabolique (aucun souvenir de ça).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *