Stylisation de la pénétration

Admirable stylisation que la jeunesse japonaise arrive à mettre dans toute chose. Chemise violette agréablement accordée au sac rouge que porte galamment le garçon, mini-jupe froufroutante surmontant une jarretière rose chez la fille. Juste une, surtout pas deux. Cela aurait fait lolita attardée, tellement commun qu’on y aurait pas prêté attention ; tandis qu’avec une, pardon, on a tout de suite un petit déséquilibre qui capte le regard. C’est polisson sans être vulgaire. Ça se montre sans être non plus un girophare. C’est un peu licencieux, mais juste ce qu’il faut, on sent la petite attention érotique pour flatter la libido et l’orgueil de son mâle sans pour autant susciter la moindre once de honte ou de jalousie.

Reste à montrer que l’on est ensemble. On pourrait se tenir par la main mais c’est un geste un peu enfantin, un peu lourd, pas assez délicat, la composition de l’ensemble en pâtirait. Alors que faire pénétrer le pouce féminin dans la main masculine, c’est discret et original. On montre une mutuelle affection mais on ne la déballe pas. Et puis, on a l’impression d’une timide offrande destiné au jeune homme, appliqué à saisir délicatement l’extrêmité délicate de sa délicate compagne. Tout cela était d’ailleurs tellement délicat que je me suis demandé si le couple n’allait pas s’envoler à la première bourrasque.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. J’aime bien ton « analyse » de ces jeunes tourtereaux. ^^ Comme dirait les lascars du coin, elle a le flow ! 😉 Joli froufrou et tirante.

    Une question me turlupine : est-ce qu’au japon les mecs portent les sacs à main de leur p’tite copine comme en Corée du Sud ? Une autre : est-ce que certain couple tout comme cela peut arriver en Corée du Sud portent la même sape l’un et l’autre… moi latin, pas comprendre. 🙂

    • Est-ce qu’au japon les mecs portent les sacs à main de leur p’tite copine comme en Corée du Sud ?

      Je ne peux pas dire. En tout cas, pas tous, le gouja étant universel. Témoin ce jeune homme que j’ai croisé à Miyazaki et qui a redonné sans façon des sacs (pourtant bien légers pour un vigoureux gaillard comme lui) à sa copine. On sentait bien le gros lourd et je me souviens que la fille avait l’air passablement énervée. Je pense qu’elle lui a balancé un message de rupture le soir même.
      null

      est-ce que certain couple tout comme cela peut arriver en Corée du Sud portent la même sape l’un et l’autre

      Là aussi, aucune idée. A priori non, c’est quelque chose que j’aurais remarquée.

  2. Porter des sacs c’est pas bling bling hip hop style là-bas, c’est ce que j’ai pu apprendre sur DC ! 😉 Et puis, tu sais. Vu la tronche qu’il tire, il avait du se casser un ongle. Les ongles, surtout les faux c’est important pour un O.G. Attendez ! Un pote m’interpelle. Ce dernier me dit qu’ils pourraient avoir besoin de ses deux mains pour remonter son froc juste en dessous des fesses. Ca pourrait donc l’excuser. ^^

    En plus, m’a l’air charmante cette demoiselle, c’est un comble tout de même. C’est un appel à lui porter rescousse, merde ! Et lui faire comprendre qu’un gentleman même graveleux vaut mieux qu’un bad boy du ghetto. On espère donc que le message fut envoyé… 🙂

  3. J’ai senti deux choses : que le gars était un gros naze (et partant qu’il ne méritait pas sa copine, effectivement assez jolie) et qu’il y avait de l’eau dans le gaz. Sentant le potentiel photographique, je les ai suivis un peu sans aucune vergogne jusqu’à un passage piéton où j’ai pu chopper ça :
    null
    J’aime bien la répulsion qui peut se lire sur le corps de la jeune fille penché à gauche. Tu noteras que le gars a repris ses sacs mais je ne suis pas sûr que cela ait été suffisant. Ça lui apprendra à porter une casquette à l’envers et un pantalon ridicule.

  4. Ce que tu es méchant ! J’aime ! 🙂

    Oui, en effet les corps communiquent beaucoup à l’observateur, c’est clair.
    Olrik, paparazzo de l’asphalte nippone ! Tu me fais triper tout de même. J’imagine le bonhomme avec son appareil qui chasse ses sujets et qui lâche pas l’affaire… dommage qu’il n’y ait pas en plus un panneau « impasse » pour flanquer le dernier coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *