(Poster) Yaru!

Avant de reprendre les vieilles affiches de la Toei, je poste aujourd’hui l’affiche de Yaru!, de Yasuharu Hasebe, pour faire écho à mon article sur Natsuko Yashiro.

Je n’ai pas encore vu ce film tourné en 1978 mais, contrairement aux classiques de la Toei dont je posterai les affiches, c’est une lacune qui est réparable, je ne m’inquiète pas.

Dernier volet d’une tétralogie du viol, le scénario est minimaliste : Natsuko y incarne une jeune femme qui, alors qu’elle se trouve sur la route qui doit la ramener chez elle à Tokyo, se fait violer par plusieurs malheureuses rencontres. Road movie en apparence putassier donc, et pourtant il semblerait qu’il ait la réputation d’être moins condescendant vis-à-vis du viol. La mise en scène serait la plus soignée , quant à Yashiro, elle serait tout simplement excellente.

J’ajoute pour finir la jaquette de la VHS japonaise :

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. >Je n’ai pas encore vu ce film
    Le meilleur Hasebe à mon avis, un grand film ironique 🙂

    • Oui, tu confirmes ce que j’ai lu ici et là. Il faut absolument que je le voie.
      Sinon, j’ai pu voir ce matin ton fichier. Et à nouveau un grand merci car c’est une vraie mine que tu as balancée là. Pas mal de visages et de films qui ne me disent rien (en fait beaucoup) mais c’est l’intérêt. Et certaines photos sont vraiment de belle qualité. J’ai pas fini de les trier, elles et les affiches de onesheet. D’ailleurs, à ce sujet, je n’en peux plus, je suis à deux doigts de gerber de l’affiche, help!

      Olrik, rat de bibliothèque habitué du rayon « Japanisthan ».

  2. Yaru est un beau film somme sur sa série Nikkatsu (et avec une superbe OST) je l’ai pas revu maintenant qu’une copie couleur existe (on a du se contenter d’une copie vhs N&B pendant 10 ans, un N&B qui allait d’ailleurs très bien au film) mais on peut dire que c’est un vrai classique du roman-porno, je le prefere largement à ses autres, et Natsuko y tient son plus beau rôle. Un film très métaphorique, pas tjs très fin mais assez grincant 🙂 Ceci dit autant voir Attacked/Harcelée avant, le film du ras-le-bol de Hasebe, très foutraque et conceptuel.

    Faudrait faire traduire ses interview Hotwax et chopper celle de AsianCinema, je suis curieux de voir sa vision sur la thématique du viol qui irringue toute sa filmo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *