(the DC Archives) : DC Mangas #1 : Tobaku Mokushiroku A.rnaud


kaiji

Après deux critiques  de films d’Hisayasu Satô, et en attendant une troisième, moi je dis qu’il faut se détendre. C’est ce que je m’étais dit à l’époque sur Drink Cold, au moment de pondre ces trois articles. Et pour cela, quoi de mieux qu’un manga ? Qui plus est un manga de Nobuyuki Fukumoto et modifié par mes soins, avec en guest stars des habitués de la buvette.


Je rappelle pour ceux qui prendrait le shinkansen en marche que “la buvette” était le surnom d’un blog collectif, Drink Cold, surnommé aussi “le blog où l’on boit frais avec classe”. Je précise car avec internet et l’évolution éphémère des blogs, j’ai l’impression que ma participation à ce site date déjà depuis une petite éternité. Et pour tous les nouveaux arrivants qui débarqueraient ici sans trop savoir de quoi il en retourne, voilà, c’était un lieu infect mais pétrie de tout plein de saines connaissances dans la pop culture japonaise (avec une bonne louche de déviance par-dessus cela). Et un goût prononcé pour le nimportenawak, comme l’atteste ce premier opus d’une nouvelle collection, “DC Mangas”, à l’origine destinée à faire passer en comparaison DC Comics pour Pif Gadget. Malheureusement je ne suis pas allé plus loin que le premier numéro. Trop dure, la vie de mangaka, j’ai préféré par la suite des bidouillages vidéos.

(article paru sur Drink Cold le 7 novembre 2010)

 

Moi, je dis, pour bien commencer la semaine, rien ne vaut un bon manga. Bon, ce n’est certes pas avec ça que je vais gagner le prix Tezuka mais enfin, cela devrait vous relaxer les neurones avant une dure semaine.

Je remercie Nobuyuki Fukumoto, A.rnaud, Martin, ma femme, mon fils, mon frère, papa, maman, mamy  et ma collection d’Heibon Punch pour m’avoir soutenu durant l’élaboration de cet article. J’espère faire mieux la prochaine fois. 

couverture

(si tu as comme moi un écran maousse  c’est cool. Pour les autres, “clic droit + ouvrir dans un nouvel onglet” est préférable.)


COMING SOON :

LA DERNIÈRE SÉANCE JAPANISTHANAISE

PLEASURE MASTURBATION :

NEW WIFE VERSION

d’Hisayasu Satô (1993)

pleasure-masturbation

dc-manga-commentaires

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.