Bijins de la semains (20) : les girls triomphantes de chez Triumph

« C’est le hasard qui conduit nos plumes. […] cette liberté est assez commode, on ne va pas chercher bien loin le sujet de ses lettres » C’est ce qu’écrivait Mme de Sévigné. Eh bien, pour moi, dans mon activité de blogueur (que ce mot est laid !) c’est comme la marquise, toutes … Lire la suite…