(Poster) Sakariba: Nagarebana (1972)

Sakariba: Nagarebana (Night Spot : Drifting Flower en anglais, je n’ose traduire en français) est un roman porno de 1972 réalisé par Akihiko Yatsumaki et interprétée par Yûko Katagiri. Yatsumaki est totalement inconnu au bataillon, il n’est d’ailleurs même pas évoqué dans le livre de Jasper Sharp. Pour Katagiri, en revanche, c’est autre chose : plusieurs dizaines de films au compteur (essentiellement durant les 70’s), la plupart des roman porno. Et si j’ajoute qu’elle fut l’épouse de Masaru Konuma, grand faiseur du genre, vous comprendrez que la belle est quelqu’un de bien. Je n’en dis pas plus, c’est bien le diable si je ne lui consacre pas un jour un article dans ma section bijinesque.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

31 Commentaires

  1. ça se traduit bien les titres roman-porno je trouve, il a un coté très poétique (voir les titres des Wildside qui sont plutot pas mal en ces temps de Blood Island et autres Last Days).
    Je peux pas m’empecher de chipoter par contre ^^, il n’a réalisé que 3 films selon JMDB (http://www.jmdb.ne.jp/person/p0325640.htm), Ca sent le gros tacheron, qui a passé sa vie au poste d’assistant-réal avant de se reconvertir en producteur faute de mieux.

  2. Ah les romans pornos et leur titre savoureux… par ailleurs, c’est moi où les japonais ont tendance à donner des titres à leurs oeuvres que je trouve plutôt surprenant, pas commun dirais-je. A la différence des autres cinématographies. C’est peut-être une fausse idée que je me fais…

  3. @ Martin : ouais, j’ai assez vité pigé à qui j’avais à faire et j’ai pas poussé plus loin les recherches.
    Pour les titres, disons que la traduction littérale est assez simple. C’est juste mettre en place une traduction plus « littéraire » et qui ne donne pas l’impression d’être alambiquée.
    Essayons tout de même :
    Quartier chaud : ruissellement de fleurs
    Quartier chaud : fleurs à la dérive
    Quartier chaud : cataractes innommables de fleurs (euh…)

    @ID : disons que dans le cas des roman porno, ce sont souvent des titres interminables en deux parties, finalement très didactiques, avec une partie générale qui annonce le thème, et une partie qui donne une amorce de l’histoire. Très facile à imaginer, ça pourrait presque faire l’objet d’un DC 7 Jeux. Tiens, en voilà 3 que j’imagine bien volontiers :
    Hôpital lubrique : l’enfer des infirmières malmenées
    Journal intime d’une OL : orgasme à Kyoto
    Tennis party : smashs endiablés dans le petit coin.
    etc. etc.

  4. je vois que tu es chaud bouillant pour le jeu que je t’ai envoyé par email ^-^

  5. Vas-y, tu peux envoyer (à part ton premier mail, je n’ai rien reçu, c’est normal?). Par contre, il y a fort à parier que les traductions donnent une tournure comique à ton travail. Ce sera pas du Drink Cold mais pas loin. 🙂

  6. … pourtant j’ai répondu à ton email samedi….. les mysteres de l’internet. Je te renvoie ça. L’idée c’est de proposer un titre romanisé ou francisé pour ceux qui en ont pas. L’humour est un plus (de toutes façons, vu les films, autant ne pas intelectualiser à outrance)
    [hors sujet OFF]

  7. Bon, j’ai pigé : sfr a intercepté ton mail et l’a classé comme « indésirable » (je savais bien que t’étais quelqu’un de louche), ce qui fait que j’étais pas prêt de le voir sur Outlook.

  8. je confirme, il est louche. Apparement il tente de se rencarder pour discuter cinoche avec une idole en ce moment… brrr

  9. Rien à voir, me direz vous, mais bon…

    Je note, à mon grand regret, mon cher partenaire, que vous ne dites mot de l’arrivée à Shenzhen de notre maître spirituel, Philippe T…

    C’est fort regrettable…. Pas pour Shenzhen, attention !! Que l’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit….

    • Ce n’est pas regrettable, c’est catastrophique tu veux dire. J’ai déchiré de rage et brûlé mon beau maillot du FC Ryukyu. Pire que la trahison de Maradonna en 1990 face à l’Italie. Et je pèse mes mots !

  10. Putain .. Omar qui passe chez l’ennemi! … va falloir qu’il surveille ses arrières quand il viendra faire ses courses à kabukicho .. Et il laisse le sponsor Peugeot comme ça en plan dans un bled d’Okinawa?! pas pro tout ça

  11. Ça y est, je viens de faire un bel autodafé de tous mes wallpapers récupérés sur le site du FC Ryukyu (souvenez-vous, ceux où il faisait le con). On ne plaisante pas avec les supporters de ce grand club, non mais ! (au fait, c’est où Ryukyu ?)

  12. Omar est en Chine ! Je m’inquiétais de ne pas avoir de ses nouvelles. Je suis rassuré. Vas-y mon gars ! N’écoute pas ces messieurs. 😉

  13. Tu n’y es pas ID, c’est gravissime puisque cela signifie que la prochaine fois que je me rendrai à Naha, je ne verrai plus dans les rues ces affichettes :
    null
    Assurément, ce ne sera plus la même chose que de se promener dans cette ville. La fin d’une époque quoi !
    Olrik, nostalgique.

  14. En fait, c’est surtout Troussier qui va regretter son départ puisqu’il ne pourra plus :

    1) Avoir des érections en prenant la pose avec de jeunes bijins (qui plus est à lunettes)
    null

    2) Avoir des érections en prenant la pose avec de vieilles bijins :
    null

    3) Faire le con avec des lycéennes à jupettes :
    null

    4) Enfin, last but not least, se beurrer la tronche à l’awamori après chaque entraînement :
    null

    Moi je dis : reviens Philou ! t’as pas idée de ce que tu vas perdre !

  15. Ah ouais ! Pas sûr qu’il perde au change le saligaud. C’était sympa sa période japonaise.
    La photo de la dame âgée ne s’affiche pas pour moi mais je peux me l’imaginer.
    Il a quand une tronche de pervers sur celle avec la lycéenne c’est abusé. En même temps, c’est peut-être aussi à cause de la lycéenne que je me l’image en mode « pervers ». Mais la plus belle reste la fameuse « awamori effect ». V’là le dossier ! Sacré Omar ! 🙂

    La chine ça manque de jolie nénette en lunette…

    http://www.penseelibre.fr/wp-content/uploads/2008/02/pauvrete-chine.jpg

  16. La photo avec la vieille bijin est rétablie. Tu remarqueras la position de ses mains, sans doute pour cacher un renflement douteux.

  17. J’adore ! 🙂 Omar, Omar, Omar… c’est le kimono ! Ca fait son effet.

  18. Je gage que ce trousseur de Troussier (je sais, je sais, facile) sera allé regarder ce que la petite lycéenne avait sous sa jupe… Voir si niveau pilosité on était plus proche de Jean-Luc Ettori et David Seaman ou de Fabien Barthez…

    D’ailleurs, mon cher Olrik, on peut noter que, sur cette photo-ci, également, l’entrejambe de Philou est masquée, ce coup-ci par le genou de la jeune innocente…

    Les jeunes comme les moins jeunes, c’est là un sacré séducteur, cet Omar…

  19. Je verrai bien domenech et son sourire pervers poser avec la lycéenne … Mais il sera jamais aussi fresh que philou!

  20. @A.rnaud :
    Allons même plus loin mon ami : si on regarde attentivement la photo, on peut se demander si Phil n’est pas en train de se frotter le sexe sur le genou de la demoiselle, ce qui expliquerait ce bien étrange rictus. Plus je regarde l’image, plus je me dis que ce ne peut être que ça.

    Jean-Luc Ettori, l’AS Monaco… que de souvenirs. Ça me rappelle l’époque où j’habitais Nantes à la grande époque des Reynald Pedros, Patrice « montre ton zob à la commissaire » Loko, Christian Karembeu, Japhet N’Doram et le génial Coco Suaudeau. C’était l’époque où le tarif minimum pour une équipe qui venait jouer à la Beaujoire était 3-0… « soupir ».

    @ Martin :

    Mon Dieu, faites que Domenech ne remplace pas Troussier au FC Ryukyu. Mon Dieu, faites que Domenech ne remplace pas Troussier au FC Ryukyu. Mon Dieu, faites que Domenech ne remplace pas Troussier au FC Ryukyu. Mon Dieu, faites que Domenech ne remplace pas Troussier au FC Ryukyu. …

  21. @ Bouffe-tout : poster ce but incroyable était une évidence. J’ai cherché sur youtube, mais n’ai trouvé qu’une version pourrie sans le son. Sois-en remercié.
    Je me rappelle qu’à la fin du match Fernandez l’avait eu mauvaise et avait déclaré un truc du genre : « vous allez voir, le match retour au parc, ça va pas se passer comme ça! ». On avait vu effectivement, les canaris avaient encore planté trois buts. Je crois que c’est le seul moment de ma vie où je suivais chaque week-end avec une certaine assiduité les résultats de la 1ère division. Ça a bien changé depuis.

    @ Martin : un lien sur un facebook à propos de l’élégance vestimentaire de Pascal Praud, toi être grand malade !
    Sinon, que Praud soit au FCNA n’est pas si étonnant, je crois qu’il a toujours clamé son attachement pour le club (il est originaire de Nantes il me semble).

  22. Grande époque de la première division, la France ne brillait pas à l’international, mais y’avait des bons battle en interne. J’avoue que j’étais fan du psg, dieu me pardonne, la brazillian connection, rai, ricardo, et puis le grand georges weah. Mais je n’ai aucune fidélité en football.

    ps : je cherche encore l’écusson brillant des Pays-Bas pour finir mon album panini de la coupe du monde 90.

  23. l’époque olivia del rio aussi!

  24. ah, olivia del rio, a-t-on déjà vu le rôle de Cléopâtre aussi bien interprété….

  25. @ Bouffe-tout : tu es pardonné car il faut reconnaître que le PSG avait alors une autre gueule que maintenant.

  26. Ah non !!

    On ne dit pas de mal du PSG, Olrik…

    Sinon, je te dénonce au Big Chief, tu regretteras vite tes paroles…

    Crois moi, tu en viendrais à considérer que Princesse Sarah, c’est une petite héritière pourrie gâtée à la Paris Kilton…

    Sinon, à vérifier, mais je ne suis pas certain que Praud soit toujours au FNCA, qui à l’époque, c’est vrait, en jetait… Du temps de Denoueix aussi…

  27. Oui, champion de France aussi sous Denoueix, ne l’oublions pas.
    Mais tout de même, la génération Suaudeau : Meilleure attaque, meilleure défense, meilleur buteur, meilleur joueur étranger, meilleur entraîneur. Euh, de quoi tu parlais déjà ? PS quoi ?
    Et puis merde, quand même, un entraîneur qui recadre méchamment Thierry Roland en direct, c’est la classe quoi !

    En comparaison, les tacles de Vinnie Jones ont l’air de simples caresses.

  28. Tant que ne te fais pas tacler par Kevin Muscat, le bien nommé…

    Encore que, mon Smithiannisme mancunien me fait préférer Roy Keane…

    So Irish…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *