(Poster) Gendai Kunoichi : niku jigoku (1968)

Ça n’en a pas l’air mais ce film est un film de ninja érotique. Réalisé en 1968 par Kan Mukai, ce Gendai Kunoichi : niku jigoku (la ninja des temps modernes : dans l’enfer de la chair) met en scène une société secrête de femmes ninja dans le Tokyo contemporain. L’une d’entre elles est kidnappée par des marchands d’esclaves. Ses camarades vont essayer de la secourir. Si ça c’est pas du scénario en béton, j’y connais rien.

Kan Mukai est un des pionniers du cinéma érotique nippon. Après avoir commencé avec des documentaires, il se lance dans le pinku en 1965 avec Flesh. Coup d’essai et coup de maître puisque Mukai fut tout de suite considéré par la critique (notamment via la magazine de cinéma Kinema Junpo) comme un metteur en scène « à suivre », comme on dit. À tel point d’ailleurs qu’on alla jusqu’à voir en lui un possible concurrent à Koji Wakamatsu.

Le film partage d’ailleurs avec ceux de Wakamtsu ce goût pour l’alternance entre séquences en couleurs et séquences en N&B. D’après le Weisser (ne grince pas des dents Martin), Niku Jigoku offrirait un mélange des genres particulièrement divertissant.

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *