La Tortue Rouge se la joue Santa !

Question :

Qu’est-ce qui porte une barbe, est vêtu d’un survet’ rouge et dépose des cadeaux devant les souliers de galopins qui ne les méritent pas ?

Si tout de suite cette question suscite en vous cette image :

pere-noel

Oh ! oh ! oh ! j’ai dans ma hotte tout plein de DVD de roman porno, petits canaillous !

… vous avez tout faux. Car avec cet article, c’est clairement ceci qu’il convient d’imaginer :

décéthon 1

Oh ! Oh ! Oh ! Salut, c’est Olrik !

Eh ouais ! Ceux qui me connaissent personnellement le savent, moi, je suis un peu comme l’évêque Myriel dans les Misérables. Venez chez moi, demandez-moi de vous filer gratos mes précieux chandeliers en argent, c’est vas-y mon frère, fais comme chez toi, tu peux même prendre ma photo dédicacée de Takeshi Miike nu sous la douche si ça te fait plaise !

Bref, tout cela pour dire que grâce à quelqu’un, j’ai des choses à vous offrir. En fait, rapidement, il se trouve qu’hier je me trouvais à mon onsen favori à Miyazaki (lecteur, as-tu lu ce merveilleux article ?). Tout se passait bien, je me refaisais la frite dans un bain à 40°C après une dure journée de glande lorsque je sentis dans le dos comme une caresse. Je me retourne, ne doutant pas un seul instant que ma carcasse évoquant un vigoureux trapèze inversé n’ait impressionné quelques bijins émoustillées…

bijin onsen 4

Une des nombreuses scènes routinières qui contribuent à la longue à rendre monotone ma chienne de vie.

… mais non ! En fait de main gracile, il s’agissait en réalité d’une nageoire appartenant à cette chose :

la-tortue-rouge-7

?!

Oui, vous l’avez reconnue, il s’agit bien de la même tortue rouge évoquée lors du précédent article. Quoique sur le moment un peu interloqué, me demandant si ces continuels va-et-vient entre bains surchauffés et bains glacés n’étaient finalement pas néfaste pour ma santé mentale, je vis que la bête émettait des sons et je me mis aussitôt à tendre l’oreille. Ici, il faut vous dire, mes maîtres, que je possède le même don que la princesse Mononoke, à savoir que je puis comprendre et communiquer avec n’importe quel animal, y compris les éponges sous-marines. Comme ce n’est pas non plus tous les jours, cela me demanda bien une certaine concentration. Néanmoins voici ce que je retirai de son babil testudinal :

« Olrik, Wild Side m’a envoyée aux quatre coins du globe afin de faire gagner des DVD de mon film aux lecteurs des plus glorieux sites culturels de la japanosphère. Comme de bien entendu, j’ai tout de suite pensé à toi. Je possède sous ma carapace deux DVD et un bluray que je puis t’offrir. Les veux-tu pour les faire gagner à tes lecteurs ? »

Moi, vous me connaissez, éternel sceptique, il en faut un peu plus pour me convaincre. Trouvant cela tout de même un peu fort de café, je mis au défi le reptile de me prouver qu’elle était bien la tortue du film. Comment ? C’était tout trouvé, voici ce que je lui proposai :

« C’est simple, Ô auguste chélonien ! Si tu prétends réellement être la fameuse Tortue Rouge, tu dois être capable, comme dans le film, de te transformer en bijin. Fais-le sous mes yeux et j’accepterai, peut-être, de mettre la main à tes deux DVD et à ton bluray ! »

Croyez-le ou non, à cet instant l’impensable se produisit. Ces nageoires s’allongèrent, sa couleur s’éclaircit, sa carapace devint molle, s’aplatit, se creusa sur les côtés tout en prenant plus de volume dans la partie inférieure. Quant à la tête, le visage reptilien était en train de subir une savante opération de bijinisation. Je renonce à tout décrire, il faudrait avoir le talent d’Ovide et avec un article tapé exceptionnellement à 22 heures, ce serait peine perdue ! Contentez-vous donc de ce gif qui restitue assez bien ce qui se passa sous mes yeux :

tortue-bijin

OMFG !

Tâtant les DVD et mettant la main au bluray pour bien vérifier qu’il ne s’agissait pas d’une illusion, j’invitai la douce enfant à me suivre dans un bassin à la température plus modérée afin de causer plus à notre aise pour choisir de belles questions à poser mes lecteurs, questions à côté desquelles les énigmes du Sphynx feraient presque figure de devinettes Carambar. Nous fîmes aussi autre chose, mais la pudeur m’oblige à taire ce qui doit être tu. Je préfère évoquer le fruit de notre union intellectuelle avec ces trois questions que je soumets à vos lumières, sachant que le premier à répondre correctement gagnera le bluray tandis que les deux suivants feront main basse sur les DVD. Bref, roulement de tambours, voici les questions :

  1. Quel est le nom du studio d’animation français dans lequel a été conçu la Tortue Rouge ?

  2. Quel est le titre de l’oeuvre musicale utilisé dans le Moine et le Poisson ?

  3. Dans quel court-métrage de Dudok de Wit est-il question d’un petit point qui voyage dans un univers abstrait ?

Réponses à me transmettre évidemment en privé, via le lien « contact » en haut de la page.

J’ajoute que le lecteur qui sera le premier à répondre victorieusement aux questions, aura pour ultime épreuve, afin de valider définitivement son succès, d’écrire et de me transmettre un article de douze pages minimum sur Eros +Massacre de Yoshida (article que j’ai toujours eu la flemme de pondre).  Euh… non, ne partez pas, en fait c’était juste pour rire, il n’y aura pas d’épreuve subsidiaire.

Allez, je vous laisse cogiter. La tortue rouge est comme Cendrillon, passée minuit elle perd ses atours pour reprendre sa forme initiale et j’ai encore plein de chose à lui fai… à lui dire. Ah ! Qu’il est doux d’être homme à savoir murmurer à l’oreille des tortues !

latortuerouge-dvd latortuerouge-brcombo

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. EDIT : on arrête tout ! Les vainqueurs ont mis le temps mais on y est. Il faut dire que les aléas de la technique informatique m’ont un peu méchamment taclé par derrière mardi matin :
    null
    C’est ce qu’on appelle un gros fail mais maintenant tout va bien, le concours est clôturé et j’ai ma liste de gagnants. Un grand bravo donc à Charlotte, Jean-Paul et Mathieu qui auront le plaisir de (re)découvrir cette petite merveille qu’est la Tortue Rouge.

    Sinon les bonnes réponses étaient :
    1) Prima Linea
    2) La Follia
    3) The Aroma of tea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *