Tarachime (Naomi Kawase – 2006)

Dans la production de Naomi Kawase, il est des films qu’il peut être douloureux de se farcir : ses courts-métrages expérimentaux autobiographiques. On a parfois l’impression de visionner des rushs bancals d’une ado japonaise à qui l’on viendrait d’offrir une caméra super 8 et qui s’amuserait à filmer tout ce qui … Lire la suite…