Bijin kitanesque de la semaine (34) : Aya Kokumai

Il n’aura échappé à personne que je m’inflige pas mal de rails de Kitano en ce moment. « M’inflige » est un bien grand mot tant cela est un réel plaisir. Et ce n’est pas fini puisque à côté des films du maître j’évoquerai bientôt un chouette bouquin, un chouette jeu et,… Lire la suite…

LIVE (Kishin Shinoyama et Harumi Inoue – 1999)

Si l’on vous dit « plus grand photographe japonais de nu », sans doute pensez-vous immédiatement à Araki. Félicitations, vous faites preuve d’un bon réflexe. Mais discutable aussi, car il est un autre photographe, de la même génération qu’Araki (ils sont tous deux nés en 1940), qui peut lui aussi prétendre à… Lire la suite…