Vite vu, sans doute vite oublié

Films à partir des années 90.
Olrik
Site Admin
Messages : 1369
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Vite vu, sans doute vite oublié

Message par Olrik » 10 mai 2018 10:48

:riki2:
Fil sur les films que l'on peut ne pas voir (IMO). Ce sera sans doute parfois de mauvaise fois ou carrément à côté de la plaque mais bon, pour le cas où vous décideriez malgré tout de zyeuter les titres évoqués et que cela se passe mal pour vous, vous ne direz pas que je ne vous ai pas prévenus !

Olrik
Site Admin
Messages : 1369
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Vite vu, sans doute vite oublié

Message par Olrik » 10 mai 2018 11:18

L'affiche bariolée et surtout le fait qu'Eiji Uchida était le réal derrière The Lowlife Love, aurait dû m'inciter à la méfiance. Déjà, pour ce dernier film, je n'avais pu aller au-delà de vingt minutes et j'ai failli faire de même ici. Non que ce soit mauvais mais le film m'a fait penser à une version light des de Sono faisant dans une certaine jeunesse turbulente et des liens familiaux compliqués. C'est beaucoup moins violent et vitaminée, et après tout cela pourrait plaire aux réfractaires de Sono, mais j'avoue avoir eu du mal à accrocher avec les personnages et les situations.
L'histoire ? On suit la trajectoire d'Ai, jeune fille d'abord livrée en pâture par sa mère à une secte avant qu'elle en sorte pour rejoindre un petit groupe de marginaux, puis des délinquants avant qu'elle ne s'incruste comme fille modèle et adorée dans une famille ordinaire. A la fin, elle termine comme JAV idol (je sais, c'est une info susceptible d'avoir envie de se mater la pelloche mais réfléchissez bien quand même).
Un petit 5/10. Après, faut voir, je ne ferme pas non plus totalement la porte aux prochains film d'Uchida.


Mark Chopper
Kenshiro
Messages : 183
Inscription : 20 mars 2017 14:15
Contact :

Re: Vite vu, sans doute vite oublié

Message par Mark Chopper » 10 mai 2018 13:58

J'avais trouvé Lowlife Love intéressant... Brouillon, fauché, mais intéressant.

Par contre, ce Love and Other Cults, j'ai tenu vingt minutes... Effectivement, ça m'a fait penser à du Sion Sono du pauvre (déjà que le vrai Sono me gonfle maintenant...). Un peu comme Greatful Dead en son temps, du même Uchida.

Par contre, pourquoi ne pas lancer un topic de films récents à conseiller ? Je ne suis pas toujours inspiré pour faire de longues bafouilles, ça pourrait compenser.

Olrik
Site Admin
Messages : 1369
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Vite vu, sans doute vite oublié

Message par Olrik » 10 mai 2018 14:38

En fait j'avais arrêté Lowlife Love en me disant que je poursuivrais le lendemain... et en fait j'ai oublié. :mrgreen: Bon, les vingt premières minutes n'avaient vraiment pas dû me passionner. Mais j'essaierai peut-être un jour de retenter l'aventure.
J'ai créé un autre topic. Comme je ne me fends que d'un article par semaine, il pourra effectivement être d'utilité.

Mark Chopper
Kenshiro
Messages : 183
Inscription : 20 mars 2017 14:15
Contact :

Re: Vite vu, sans doute vite oublié

Message par Mark Chopper » 10 déc. 2018 09:59

Laplace's Witch, de Takashi Miike (2018) :

Image

Adaptation d'un roman de Keigo Higashino (auteur à succès dont je n'ai jamais pu lire plus de dix pages) par un metteur en scène qui, ses chambaras mis à part, se contente désormais de torcher des commandes impersonnelles... Un géochimiste, "interprété" par un membre du boys band Arashi (tout sauf un acteur donc), enquête sur des meurtres commis à l'aide de sulfure d'hydrogène par une personne capable de prévoir l'avenir... Les acteurs semblent tous sous Prozac dans ce film bien trop bavard, handicapé par un rythme atroce (la faute, en grande partie, à la mise en scène la plus paresseuse qu'on puisse imaginer). Ennuyeux et soporifique, Laplace's Witch n'a rien pour lui. Même Suzu Hirose et Lily Franky jouent comme des quiches (une première je crois), ça pose le niveau.

Note : 1/10

Olrik
Site Admin
Messages : 1369
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Vite vu, sans doute vite oublié

Message par Olrik » 10 déc. 2018 11:45

Moi qui me disais que ça faisait longtemps que je n'avais pas maté un film de Miike et qu'il serait peut-être intéressant de tenter ce Laplace's Witch, ton retour tombe à pic

Répondre