Reiko Ike

Bijin... le mot le plus doux à entendre de l'univers.
Avatar de l’utilisateur
MechaTakuma
Kenshiro
Messages : 102
Inscription : 18 mars 2017 17:27
Contact :

Reiko Ike

Message par MechaTakuma » 01 avr. 2017 01:29

Image
Yoroshiku onegaishimasu...

Un topic sur la la bad girl des bad girls, chanteuse à ses heures, à la carrière ciné somme toute assez courte mais intense.
Tout ceci accompagné d'un portfolio assez conséquent...
Commençons tout de suite avec un peu de bondage, shoot issu d'un numéro de SMセレクト.

Image
Image Image Image Image Image Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 1575
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Olrik » 01 avr. 2017 09:50

Faire ça à un si beau brin de fille, c'est-i pas Dieu possible !
:pedobear:
Si tu as un scan intégral de son fameux photobook, je suis ton homme (juste une expression, hein !).

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 1575
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Olrik » 01 avr. 2017 09:51

Photobook dont je viens de m'apercevoir qu'il existe deux versions :

On y trouve notamment ces photos :


Sinon excellente la résolution de tes photos.
:gurume:

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Furyo
Messages : 31
Inscription : 19 mars 2017 16:35
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Dominique » 01 avr. 2017 12:21

Je sens que ça va être un week-end rose sur ce forum...
:juliette3:

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 1575
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Olrik » 01 avr. 2017 13:18

Que veux-tu, après une dure semaine de travail, après m'être enquillé hier la fin de la saison 2 de Twin Peaks, et avant d'enchaîner ce soir avec Fire Walks with me, il faut bien décompresser un peu, c'est humain. Et pour cela, il n'y a pas plus salvateur que de compulser de vieilles images de bijins. Mais ne t'inquiète pas Domi chan, je pense à toi !
:ultralove:

Avatar de l’utilisateur
MechaTakuma
Kenshiro
Messages : 102
Inscription : 18 mars 2017 17:27
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par MechaTakuma » 01 avr. 2017 14:43

Image
Viens te détendre sous la douche, Dominique...

Jamais trouvé de scans de son photobook. Il part d'ailleurs à des prix indécents à chaque fois qu'il émerge sur auctions ou mandarake (comme le vinyle original).
Au mois de janvier, le Laputa dans le quartier d'Asagaya faisait une rétro Ike / Sugimoto :

Image

Avatar de l’utilisateur
Dominique
Furyo
Messages : 31
Inscription : 19 mars 2017 16:35
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Dominique » 01 avr. 2017 18:06

MechaTakuma a écrit : 01 avr. 2017 14:43 Viens te détendre sous la douche, Dominique...
:hunter4:

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 1575
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Olrik » 01 avr. 2017 18:20

Pan dans la g... :mrgreen:
MechaTakuma a écrit : 01 avr. 2017 14:43 Jamais trouvé de scans de son photobook. Il part d'ailleurs à des prix indécents à chaque fois qu'il émerge sur auctions ou mandarake (comme le vinyle original).
L'été dernier, j'ai vu le livre dans une vitrine du Mandarake de Shibuya. Mise à prix : 30000 yens.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 1575
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Olrik » 01 avr. 2017 20:26

Allez, même si on connaît tous cela, cet objet se doit de figurer dans ce fil :
Et je recycle un texte que j'ai posté ailleurs :

Envie d'une musique qui vous délasse après une dure journée de travail ? J'ai ce qu'il vous faut. Entrez, installez-vous confortablement et laissez-moi décortiquer pour vous le cas Reiko Ike :
Image
Née le 5 août 1953, la petite Reiko, après une adolescence qui lui a permis de vois les prémices d'un futur corps de rêve, n'a pas tardé à comprendre tous les avantages qu'elle pouvait espérer de mensurations très éloignées de celles de la Japonaise traditionnelle engoncée dans son kimono. Repérée vers ses vingt ans par un certain Norifumi Suzuki travaillant par la Toei, le jeune femme ne tarda pas à se distinguer dans des rôles de sukeban, comprenez des loubardes aux seins nus jouant volontiers du couteau. Destin magnifique déjà, mais l'histoire ne s'arrête pas là. En effet, comme certaines personnes qui ont la chance d'avoir eu plusieurs fées à s'être penchées au-dessus de leur berceau, la belle, en plus de sa mirifique poitrine et de sa petite gueule d'amour un brin vulgaire, avait le bonheur de voir qu'elle pouvait compter sur un magnifique organe. Jugez plutôt :
Kokotsu no Sekai, le vinyl que j'aimerais bien voir trôner quelque part chez moi, même si je ne possède pas de platine.
Ce qui me fait dire que finalement, la musique, c’est pas si compliqué : vous prenez une starlette japonaise à gros lolos s’étant distinguée dans des séries B, vous lui trouvez des chansons d’amour quelconques, pas trop compliquées (grosse utilisation des verbes "aimer", "arrêter" et "continuer") mais en la priant de les interpréter avec force gémissement humides. Ajoutez à cela une pochette de disque pour le moins accrocheuse, et vous obtenez un pur produit iconique de la culture populaire japonaise des 70’s. Certes, on pourra parfois reprocher à Reiko de pousser des couinement évoquant davantage les gonds mal huilés d’une porte, ce n’est pas grave : écouter ses feulements lascifs après une dure journée de travail envoie forcément du rêve et vous fait tout de suite oublier tous vos tracas, qu'ils soient professionnels ou conjugaux. Pour tout cela, moi je dis :
Image
Merci Reiko san !
Face A:
女はそれをがまんできない
よこはま・たそがれ
めまい
雨がやんだら
夜明けのスキャット
さすらいのギター

Face B:
私という女
雨の日のブルース
恋の奴隷
経験
天使になれない
愛のきずな

Vinyle sorti en 1971 chez VICTOR.
Ressortie en CD chez Tiliqua en 2006.

Avatar de l’utilisateur
Jigen
Shatei
Messages : 71
Inscription : 18 mars 2017 19:15
Contact :

Re: Reiko Ike

Message par Jigen » 01 avr. 2017 23:42

Olrik a écrit : 01 avr. 2017 20:26
Image
:hihi:
Difficile d'être à la hauteur. Je propose malgré tout cette magnifique boite de kleenex, prévue on s'en doute pour l'écoute attentive des disques de Reiko.

Répondre