Page 1 sur 1

en attendant le printemps...

Publié : 09 mars 2021 18:20
par PahoMike
Konnichiwa les scopiens!

Je partage, en espérant ne pas créer de doublons, une partie de mes lectures en cours pour patienter jusqu'au printemps...
En démarrant avec La Fête des Ombres, chez Issekinicho, le premier volet d'un dyptique réalisé par Atelier Sentô (Cécile Brun et Olivier Pichard).
C'est mon coup de coeur, comme chaque album de l'Atelier en fait :grin:! (Je vous recommande, du même duo, Onibi, une BD qui fleure bon les yokais, la campagne japonaise, la nostalgie du nato et des jihanki :love: ) Olrik, je pense que je publierai plus tard un post à part sur Atelier Sentô, mais je te les recommande très chaleureusement pour toute ta tribu :grin:
Image

J'enchaîne avec Fenêtres sur le Japon, d'Eric Faye, chez l'incontournable Picquier. Reçu ce jour et déjà entamé. Suffisamment que pour le classer dans les dispensables... N'empêche, un recueil de textes évoquant Kurosawa (Akira et Kiyoshi!), Kore-Eda, Kobayashi et Mishima sous une même couverture, ça me parle. Rien de bien neuf, mais une belle approche pour constituer une biblio-médiathèque japonaise de qualité à destination des "débutants" :smile:
Image

Fantastique Edo de l'illustrateur Susumu Zenyoji... Un magnifique petit guide illustré qui a trouvé (et touché!) son public, ici à la maison. Le tout donne un peu l'impression d'une production muséale. Très pédagogique dans ses visuels et des textes courts pour cerner l'essentiel.
C'est au Lézard Noir, on crache donc 18€, ce qui correspond à un volume de la Cantine de Minuit, ouch...
Image

Et enfin, le numéro 16 d'Atom, consacré à Tokyo, avec une très belle illustration de couverture, oeuvre de Minetaro Mochizuki (Quelqu'un pour partager un avis sur son adaptation du roman de Yamamoto, Chiisakobe? )
Image

(sinon, je termine aussi "Meurtre à Tokyo" du britannique Guy Stanley. Un polar urbain de la fin des années 80, avec comme personnage central, un journaliste-enquêteur, limite hard-boiled, qui flaire un gros requin dans l'ombre d'un petit malfrat retrouvé mort sur les bords de la Tama. Le démarrage de l'intrigue est plaisant, même si cela s'essouffle un peu en cours de lecture. Pour les amoureux (dont je fais partie) de Tokyo).

Re: en attendant le printemps...

Publié : 14 mars 2021 12:15
par Olrik
Merci pour tous ces retours.
Oui, l'atelier Sentô est actif et parvient à être bien distribué. Il faut croire que le style de la maison à rencontré son lectorat. Faudrait que je prenne le temps un jour de lire une de leurs oeuvre.
C'est probablement un peu chaud pour ATOM, revue dont le fonctionnement était basé sur la rencontre à la source avec des auteurs japonais. J'ai fait l'impasse sur le précédent numéro mais là, oui, un numéro sur Tokyo et avec une telle couverture, ça fait envie. Pour ceux que ça intéresse, le sommaire :
Image
Image
Sinon le même Eric Faye avait autrefois écrit ce roman, Nagasaki. Pas lu mais j'en avais entendu du bien. Je crois que Mark l'a lu, il pourra peut-être confirmer.
Image

Re: en attendant le printemps...

Publié : 14 mars 2021 21:51
par Mark Chopper
Je l'ai lu en effet et c'est décevant. Un court roman basé sur un fait divers à fort potentiel (un homme découvre qu'une femme vit dans sa maison en son absence), mais qu'il est loin de pleinement exploiter.

Le sujet aurait mérité un développement plus conséquent.

Re: en attendant le printemps...

Publié : 15 mars 2021 17:36
par Olrik
Oui, il m'avait semblé que c'était une petite chose et tes réserves ne me surprennent pas. J'essaierai tout de même de le lire, juste pour voir comment il retranscrit la bizarrerie de son quotidien au début.

Re: en attendant le printemps...

Publié : 15 mars 2021 19:29
par Seijoliver
Oui même sentiment que Mark sur Nagasaki. Idem sur son Journal japonais, "Malgré Fukushima", aux éditions Corti. Journal de résidence lorsqu'il était à Kyoto (Villa Kujoyama). A part des relations très amicales entre un éditeur et l'un de ses écrivains que je peux comprendre, mais pourquoi éditer ce journal ... ça m'échappe sauf à faire plaisir à un auteur maison ? Après, un journal de bord comme dirait L... reste un journal, seulement un journal. Des notes, d'impressions, des observations etc.
et Fukushima... oui, bien sûr...
côté BD : Naoto aux éditions Steinkis ; Fukushima, Chronique d'un désastre sans fin chez Glénat.

Image Image
côté Sciences Humaines : Fukushima, 10 ans après aux éditions de la Maison des sciences de l'homme ; Fukushima, tremblements et stupeur dix ans après aux éditions Trédaniel ; Dans l'oeil du désastre, créer avec Fukushima aux éditions Marchaisse.

Image Image Image

Re: en attendant le printemps...

Publié : 15 mars 2021 19:48
par Olrik
Apparemment 153 pages, le journal. Ça associé à son roman rachitique, ouais, il manque clairement de coffre, le Eric Faye.
Et effectivement, utiliser son séjour à la villa Kujoyama pour pondre un journal, comment dire ?... :roll:
Bon, je préfère retourner aux Cavaliers, de Kessel. Voilà de la puissance !

Re: en attendant le printemps...

Publié : 16 mars 2021 09:19
par Mark Chopper
A part des relations très amicales entre un éditeur et l'un de ses écrivains que je peux comprendre, mais pourquoi éditer ce journal ... ça m'échappe sauf à faire plaisir à un auteur maison ?
Comme dit Olrik, il faut bien une publication pour justifier la résidence d'artiste... C'est bien souvent une publication prétexte :siffle:

Re: en attendant le printemps...

Publié : 16 mars 2021 17:10
par Olrik
Après, je peux comprendre : logé nourri dans Kyoto, j'avoue que je passerais mon temps à arpenter les environs et que je rentrerais trop crevé pour pondre du chef d'œuvre.

Re: en attendant le printemps...

Publié : 17 mars 2021 18:53
par Olrik
PahoMike a écrit :
09 mars 2021 18:20
Et enfin, le numéro 16 d'Atom, consacré à Tokyo, avec une très belle illustration de couverture, oeuvre de Minetaro Mochizuki (Quelqu'un pour partager un avis sur son adaptation du roman de Yamamoto, Chiisakobe? )
En fait, je l'ai feuilleté, prêt à l'acheter... et je n'en ai finalement rien fait. 20€ pour 200 pages dont plus de quarante pour un extrait de manga, ça fait un peu chier. J'espère qu'ils ne vont pas prendre l'habitude de nous refourguer des extraits. Soit ils raccourcissent la pagination, soit ils mettent davantage de contenu à lire, mais des planches que l'on va lire en moins de cinq minutes, ça m'intéresse moyen. :café: