Japan on the french radio

Française ou japonaise.
Seijoliver
Furyo
Messages : 26
Inscription : 29 oct. 2017 14:51
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Seijoliver » 25 mars 2018 13:42

Merci pour les robots, et les BO (je pensais même - pourquoi - que l'émission de Thierry Jousse n'existait plus...) je n'avais pas vu l'info. je mets ça de côté.
Pour la semaine 'Fabrique de l'histoire", il y a toujours des petites choses à prendre. C'est "généraliste" et pour creuser chaque sujet, comme l'écrit justement Vince, faudrait bien plus de temps !

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 765
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Olrik » 25 mars 2018 14:12

Oui, les émissions restent de bonnes approches pour s'initier à des sujets très spécifiques.
Pour rester dans les kaijus évoqué dans l'émission scientifique, je rappelle l'existence d'un numéro de l'excellente (mais défunte) émission de J-B Thoret et Stéphane Bout :

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 765
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Olrik » 27 mars 2018 14:14

3H30 de promenade sonore dans Kyoto et en bonne compagnie. Reposant et instructif.
La 3ème partie de ces émissions diffusées à l'origine en 2004 sera sans doute rediffusée dans quelques jours dans "les nuits de France Culture" :


Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 765
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Olrik » 02 avr. 2018 09:43

Troisième et dernière partie du Carnet nomade :

Seijoliver
Furyo
Messages : 26
Inscription : 29 oct. 2017 14:51
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Seijoliver » 02 avr. 2018 18:48

à propos de l'émission de thierry jousse diffusée il y a 15 jours : Made in Japan.
Intéressant, mais il n'a pas été suffisamment défricheur à mon goût ! (Sato, Sakamoto, Takemitsu, Hisaishi)
J'ai vu la semaine dernière
Image
le lac de la femme de Yoshida, où la partition (obsédante par moment, quand deux flûtes entremêlent) de Sei Ikeno m'a beaucoup plu.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 765
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Olrik » 05 avr. 2018 20:04

Oui, les films de Yoshida ont souvent une B.O. intéressante. Je ne sais pas s'il existe des anthologies ou des compilations.
Sinon, sur La Dispute, chronique de :
Image

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 765
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Olrik » 07 avr. 2018 20:44

Image


Avatar de l’utilisateur
Vince
Furyo
Messages : 33
Inscription : 09 févr. 2018 15:35
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Vince » 10 avr. 2018 11:27

On est gâté en ce moment !
Super agréable la série de carnet nomade.

Sinon, l'émission de France Inter sur les kaiju est arrivée au bon moment pour moi, et elle m'a motivé pour rattraper mon retard du côté de chez Godzilla.
Du coup, me suis fait une double séance avec le film d'Anno dans un premier temps, puis celui d'Edwards par la suite.
Et celui d'Anno m'a bien fait plaisir à voir, je l'ai trouvé intéressant sur plein de plans (j'espère qu'on aura l'occaz' d'en recauser ici).

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 765
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Olrik » 10 avr. 2018 14:41

Oui, le film d'Anno a été aussi une bonne surprise (http://bullesdejapon.fr/2016/12/18/shin-godzilla/).
Jamais eu le courage de voir le film d'Edwards par contre. Faut dire qu'avoir osé reprendre le Requiem de Ligeti (et de 2001) était pour moi tellement du domaine du sacrilège que j'ai préféré faire l'impasse.

Avatar de l’utilisateur
Vince
Furyo
Messages : 33
Inscription : 09 févr. 2018 15:35
Contact :

Re: Japan on the french radio

Message par Vince » 10 avr. 2018 23:22

Franchement, pour avoir vu le film d'Anno avant, j'ai souvent trouvé celui d'Edwards dur à digérer dans son aspect hollywoodien re-lou (clichés habituels du blockbuster), et ce, dès le départ et tout le long.
Alors certes, il y a quelques éléments et scènes qui rendent en effet hommage à la source, mais merci à l'émission d'Inter qui m'avait mis au préalable la puce à l'oreille parce que fané par les wagons de trucs nazes, j'aurais franchement pu passer à côté.
Ce qu'il m'en reste de bien : une ou deux images de fight entre Godzilla et les autres bestioles rappelant joliment les scènes des films de ce genre, et puis le rôle de Godzilla.
Peut être que je suis un peu dur, mais pour être franc, à la fin du visionnage, je me suis surtout dit que ça aurait été classe qu'un tel budget soit offert à Anno dont le travail est déjà bien largement au dessus, que ce soit dans le fond ou la forme, et m'a carrément plus parlé.

Répondre