Kyushu basho 2017

Vous avez une passion pour le patinage artistique japonais ou pour les tournois de croquet des vieux de votre quartier ? C'est ici que ça se passe.
(N°6)
Furyo
Messages : 28
Inscription : 23 mars 2017 19:58
Contact :

Re: Kyushu basho 2017

Message par (N°6) » 18 nov. 2017 14:37

C'est l'aspect du sumo que je n'aime pas… y a encore des progrès à faire sur la mentalité de ce côté-là. Tabasser quelqu'un avec une bouteille de saké, bordel… Faut pas déconner. Avec ce qu'on sait sur les commotion cérébrales et leurs symptomes…

J'adore la timeline. Tellement japonais !

Hakuho parait tranquille. Mais y a encore plein de 5-1, donc tout suspens n'est pas encore perdu.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 546
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Kyushu basho 2017

Message par Olrik » 19 nov. 2017 21:03

Image
Jours 7 et 8 :
Hakuho poursuit sa domination avec une huitième victoire consécutive. Pour les poursuivants, il ne faut non pas regarder (pour l'instant) du côté du yokozuna (Kiseno, décevant à 4-4) ou des deux ozekis (Takayasu à 5-3, Goeido s'accroche à 6-2) mais de celui de trois Maegashiras : Okinoumi, Arawashi et Ichinojo, vainqueur d'un Kisenosato manquant singulièrement de gnaque. Aminishiki marque le pas avec une seconde défaite.
Détail qui m'a surpris : après s'être retiré à cause d'une blessure, Aoiyama a repris la compétition (avec succès), j'avoue que j'ignorais que c'était possible.

(N°6)
Furyo
Messages : 28
Inscription : 23 mars 2017 19:58
Contact :

Re: Kyushu basho 2017

Message par (N°6) » 20 nov. 2017 21:49

Je crains le pire pour Kisenosato… Si il ne se reprend pas très très vite, il va encore devoir quitter le tournoi en cours.
Hakuho a un boulevard pour tenter un nouveau 15-0.
Tamawashi fait plaisir à voir. Takakesho, si il continue comme ça, va tranquillement s'achemniver vers un prix spécial.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 546
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Kyushu basho 2017

Message par Olrik » 21 nov. 2017 20:24

L'affaire Harumafuji résumée en manga !
Image
:hihi: :hihi:

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 546
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Après Harumafuji, Hakuho pète un câble !

Message par Olrik » 22 nov. 2017 17:19

Image
Jours 9, 10 et 11 :

Importante journée aujourd'hui. Je passe rapidement sur les jours 9 et 10 qui ont vu quelques beaux combats mais qui se sont avérés frustrants tant on ne voyait pas comment Hakuho allait pouvoir être contrecarré dans sa volonté de chercher une nouvelle victoire finale. Sinistrose agravée par le nouveau forfait de Kisenosato, décidément maudit depuis sa promotion au rang de yokozuna.

Eh bien les cartes sont dorénavant quelque peu rebattues avec Hokutofuji et Okinoumi qui se maintiennnet à 9-2 mais surtout avec... la première défaite de Hakuho ! Et pas petite s'il vous plaît, la défaite ! On la doit à Yoshikaze, parfait exemple du rikishi capable de se gameler contre des adversaires moins forts mais tout aussi capable de se sortir les doigts pour renverser un ozeki, voire un yokozuna (il peut d'ailleurs avoir un côté briseur de rêves). Et c'est ce qui s'est passé aujourd'hui, Hakuho s'est fait littéralement envoyer par dessus bord dans un cambat ayant duré moins de 4 secondes !

(C'est à 3'20).

Puissante et impeccable, la victoire est époustouflante et m'a fait bondir de mon canapé, tout pantelant d'admiration et d'hystérie. Ça, c'était le premier effet Kiss Cool de la victoire de Yoshikaze.
Mais il y en a eu un deuxième.
En effet, rapidement Hakuho s'est mis à lever la main comme pour contester la victoire. De longues secondes suivent alors, dans un silence éberlué. On attend un mouvement de l'arbitre, que dalle ! On en attend un des autres assis autour du dohyo, re-que dalle ! Hakuho monte alors sur le dohyo, mais ne salue pas le vainqueur qui prend la pose piour sceller sa victoire. Mais que fout le yokozuna bon sang de bois ?! Et la situation empire quand arrive le rikishi devant faire sa démonstration avec l'arc pour clôturer la journée. Hakuho reste encore un peu, comme un con (on peut le dire Thierry !), sous les exclamations désapprobatrices de quelques spectateurs.
Que s'est-il passé ? Hakuho a simplement cru à un matta, un faux départ, et a baissé sa garde une fraction de seconde, pensant que l'arbitre allait refaire le tachiai. Sauf que voilà, non, l'arbitre n'a pas bronché et comme ce n'est pas à un rikishi - fût-il yokozuna - de décider s'il y a matta ou pas, l'attitude de Hakuho a paru franchement déplacée, capricieuse, faisant un peu tache dans l'atmosphère feutrée du sumo où doit régner le plus grand respect. Pas très grand seigneur de la part de quelqu'un ayant le plus grand nombre de victoires dans une carrière.

Je gage que Hakuho sera demain remonté comme une pendule. Après, qui sait ? A quatre journées de la fin, peut-être allons-nous voir finalement un retournement de situation comme le précédent basho en avait offert. L'intérêt est en tout cas complètement relancé et je suis curieux de voir ce que les médias japonais vont avoir à dire sur l'attitude du yokozuna.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 546
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Takarafuji rate la finition

Message par Olrik » 24 nov. 2017 13:09

Image
Jour 13 :
Sans vouloir être méchant (mais un peu quand même), la chèvre du jour se nomme Takarafuji. L'affaire n'était pas facile pour lui puisqu'il affrontait Hakuho. Cependant voilà, juste après avoir contré puis esquivé la première charge du yokozuna, il a clairement raté le coche. Hakuho s'est en effet retrouvé subitement face à la limite du dohyo, montrant son cul à un public qui a bien cru que c'en était fini d'une douzième victoire. C'était sans compter sur le manque de réactivité de Takarafuji (au contraire de Hakuho) qui a vu lui échapper une victoire qui aurait permis de mettre à égaliter Hakuho avec ses deux poursuivants, vainqueurs de leur match du jour.
Pas grave. Mine de rien le dernier tiers du tournoi est plutôt intéressant. Espérons juste que pour le J14, Okinoumi et Hukotofuji ne se plantent pas, ce qui offrirait au yokozuna un yusho dès samedi s'il venait à vaincre son prochain adversaire.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 546
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Bon, ben voilà quoi

Message par Olrik » 25 nov. 2017 12:33

Image
Olrik a écrit :
24 nov. 2017 13:09
Espérons juste que pour le J14, Okinoumi et Hukotofuji ne se plantent pas, ce qui offrirait au yokozuna un yusho dès samedi s'il venait à vaincre son prochain adversaire.
Peut-être aurais-je dû fermer ma gueule hier car que croyez-vous qu'il s'est passé aujourd'hui ? :café:
Voyant que ses poursuivants directs s'étaient vautrés et lui offraient l'opportunité de remporter son 40ème titre dès samedi, Hakuho n'a pas fait dans la dentelle face à un Endo qui s'est retrouvé propulsé hors du dohyo deux secondes après le début du combat. Il n'y a rien à dire : Hakuho est définitivement le boss et atteint donc ce 40ème titre de sa carrière, chiffre absolument dément et qui nous fait nous demander quelle va être son prochain objectif : aller jusqu'à 45 ? 50 ? Ou bien prendre sa retraite tant il est sûr qu'il n'a plus rien à prouver ? Nous verrons cela.
En attendant, déplorons le fait qu'en dehors de Hakuho et, dans une moindre mesure, Harumafuji, il n'y ait pas de véritable patron dans le camp japonais. On pensait qu'avec ses deux victoires successives en début d'année Kisenosato allait avoir ce rôle pour sa fin de carrière, mais non, le shin yokozuna, criblé de blessures, a bien du mal pour l'instant à être à la hauteur, à tel point que l'on se demande si l'heure de la retraite ne va pas sonner pour lui en 2018. Quant aux deux ozekis Takayasu et Goeido, leurs bonnes performances fonctionnent encore trop par à coups et surtout peinent à être reproduites face aux yokozunas.
Restent les jeunes pousses qui arrivent et qui devraient selon toutes probabilités montrer des choses intéressantes face à des yokozunas vieillissants. Après, comme cela fait un certain temps que l'on dit la même chose dans le domaine du tennis, j'ai l'impression que la suprématie des Mongols peut encore durer un certain temps.

Ah ! Sinon une mauvaise nouvelle : Aminishiki a échoué à obtenir une huitième victoire synonyme de maintien. :twilightzone:

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 546
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Kyushu basho 2017

Message par Olrik » 25 nov. 2017 18:22

Image
Schéma résumant les personnes et leurs liens en rapport avec l'affaire Harumafuji. On notera la présence de Shinzo Abe. Je gage que dans peu de temps Trump et Macron vont faire l'apparition dans cette sombre affaire.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 546
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Kyushu basho 2017

Message par Olrik » 26 nov. 2017 21:41

Jour 15 :

Et de quatorze ! Hakuho n'aura pas faibli lors de son dernier match, alors même qu'il était assuré d'obtenir son 40ème yusho. Goeido a su néanmoins lui donner du fil à retordre mais rien n'y a fait, le Mongol a une nouvelle fois éjecté son adversaire hors du dohyo, achevant un basho avec un score quasi parfait, ne devant son imperfection qu'à une défaite stupide rapidement oubliée. Devant le public, au moment de la remise des trophées, il a évoqué son parcours personnel, celui d'un gamin de 15 ans pesant 62 kilos maintenant devenu une légende du sumo,grâce aux dieux de sport et au Japon. Ses phrases ont sans touché au coeur le public et su faire oublier le sale moment que traversent ses compatriotes Takanoiwa et Harumafuji, même si cela ne l'a pas empêché d'évoquer lui-même l'affaire, affirmant qu'il dira bientôt toute la vérité sur l'affaire afin d'en évacuer "le pus" (sans doute une allusion aux informations gangrénées par les rumeurs), souhaitant par-dessus tout retrouver ses deux collègues sur le dohyo. Un beau discours pour un beau champion. Allez ! Même s'il a parfois tendance à tuer le suspense dans une compétition, souhaitons qu'il rempile pour encore plein de tournois.

Sinon, plus que la victoire de Hakuho sur Goeido, c'est surtout celle d'Aminishiki contre Chiyoshoma qui a été touchante. Pas très belle, la victoire, mais voir le visage bouleversé d'Aminishiki au moment de la posture scellant sa victoire, et surtout ce même visage ému aux larmes dans les coulisses au moment d'une interview, en disait long sur l'exploit personnel que doit être un kachi koshi à 39 ans et sans doute aussi sur son sentiment d'être sur le fil du rasoir. Perdre ce match aurait été synonyme de rétrogradation et peut-être d'annonce de retraite. Là, c'est un baroud d'honneur qui a la classe et qui peut permettre d'envisager de poursuivre l'aventure pour quelques bashos encore. Les vieux chevaux sont parfois coriaces.

(N°6)
Furyo
Messages : 28
Inscription : 23 mars 2017 19:58
Contact :

Re: Kyushu basho 2017

Message par (N°6) » 05 déc. 2017 15:14

Quel drôle de fin de tournoi, avec le gigantesque pétage de cable de Hakuho qui refuse la défaite sous prétexte de mata !!!
Pas d'accord avec la dernière victoire de Aminishiki, la technique était géniale, seul un maître comme lui peut sortir un truc pareil le dernier jour du basho pour se sauver. Ses larmes étaient en effet touchantes.
Bon, Hakuho entre dans une dimension différente avec ce N°40, et vu la compétition qui va lui être opposé dans les tournois à venir, il risque bien d'en empiler encore quelques unes ! Mais jusqu'au ira-t-il trop loin ?!
Va falloir suivre les p'tits jeunes. Super Takakeisho ! Solide Mitakeumi. Y a des places qui vont se faire dans les grades de champion. Suffit d'aller les chercher !

Répondre