Les roman porno

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 953
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Les roman porno

Message par Olrik » 29 avr. 2017 13:29

Image
L'univers magique des roman porno ! Univers qu'on a pas fini d'explorer. Même si beaucoup de bobines sont certainement perdues définitivement, on peut compter sur les coups de chances pour voir des titres miraculeusement exhumés. Ce fil permettra de faire le point sur les (re)découvertes de telle ou telle pépite.
Mais commençons d'abord par un lien intéressant, ce travail de fourmi fait par le type qui tient le site romanporno.com. Au total 1134 films ont été patiemment listé par ordre alphabétique, avec pour beaucoup d'entre eux une fiche avec le poster, le nom du réal et des acteurs. Ce serait la liste la plus complète que l'on peut espérer trouver sur le net, on veut bien le croire !

Critiques de films :
- Beautiful Teacher Hunting

Terya
Chinpira
Messages : 3
Inscription : 28 juin 2017 10:09
Contact :

Re: Les roman porno

Message par Terya » 28 juin 2017 10:48

Cette liste est effectivement impressionnante. Merci pour ce lien que j'utiliserai fortement.
Plus j'en découvre, plus je vois des réalisateurs intéressants qui dans ce format extrêmement court arrivent à fait des choses fabuleuses : Kumashiro (Tatsumi),Sone (Chûsei),Suzuki (Junichi),Tanaka (Noboru),Uegaki (Yasuaki)...
Sur ces 1134 films, 40 sont disponibles en VOD en France et peut-être 100 ont fait l'objet d'une adaptation en français par différents "fansubers", dont votre serviteur.
Cela en fait des pépites à découvrir...

Tout n'est pas bon, loin de là, il y a même souvent de l'abject mais parfois, il y a du bon voire de l'excellent...Je reviendrai avec quelques titres (non déjà commentés sur Bulles de japon) et qui méritent le détour des amoureux du cinéma....surtout de genre

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 953
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Les roman porno

Message par Olrik » 29 juin 2017 09:47

Waou ! Un nouvel inscrit !
:riki4:
Et de surcroît qui apporte du lourd ! Je viens d'aller voir ton blog, excellent ! direct dans mes favoris. Une petite mise à jour de ma collec' avec tous tes sous-titres s'impose. Tu l'expliques peut-être quelque part, mais tu traduis à partir de l'anglais ou directement du japonais ? Pour ce dernier cas, ça peut donner lieu à des traductions intéressantes car concernant des films traduits nulle par ailleurs en aucune langue (j'ai une liste si tu veux :mrgreen: )
Et effectivement, n'hésite pas à faire découvrir des pépites. Je suis évidemment trrrès loin d'avoir tout vu, j'en regarde pas période mais je suis toujours curieux de découvrir de nouveaux titres.
Sinon je suis très surpris par le nombre de roman porno disponibles en VOD en France. Il s'agit de quelle plateforme ?

Terya
Chinpira
Messages : 3
Inscription : 28 juin 2017 10:09
Contact :

Re: Les roman porno

Message par Terya » 30 juin 2017 22:46

C'est moi qui suis impressionné par la qualité de Bulles de Japon que j'apprécie régulièrement

Las, pour l'instant, je m'appuie sur des traductions anglaises. Il me reste encore du stock mais j'espère proposer quelques "inédits" d'ici la fin d'année (à confirmer) et là aussi j'ai du stock (et du lourd)
La meilleure plate-forme en VOD pour le pinku eiga me semble être universcine.com
https://www.universcine.com/search?type ... E_EROTIQUE
Je vérifie toujours avant tant les titres français peuvent laisser pantois.

Promis, je repasse prochainement pour quelques titres sur lesquels tu n'as pas encore écrit.
Encore bravo pour ton site.
a+

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 953
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Les roman porno

Message par Olrik » 01 juil. 2017 10:22

:riki5:
Ah oui ! Le chiffre de 40 m'impressionnait mais quand on a en tête la collection roman porno chez Wild Side, tout s'explique (faudrait qu'ils nous refassent une nouvelle fournée dans de beaux digipacks blu ray).
J'attendrai avec curiosité tes inédits. Là, je me suis récupéré Gekisatsu ! Nihobn no kinbaku. Après avoir vu Okja avec les kids hier, il me faut du plus corsé. :kenshiro2:
Sinon j'ai essayé de m'inscrire à Asiamania auquel tu dois participer j'imagine. Problème : impossible de recevoir un mail d'activation. Pour le cas où tu ferais partie des administrateurs et pourrais débloquer la situation... :(

Terya
Chinpira
Messages : 3
Inscription : 28 juin 2017 10:09
Contact :

Female Teacher Hunting

Message par Terya » 01 juil. 2017 22:11

On va commencer par un Female teacher (Onna Kyoshi) dont la série comprendrait au moins 13 films (les Beautiful teacher et autre Ecole de la sensualité exclus).
Autant les nonnes (shûdôjo) et les infirmières (kango) sont chaudes, autant les enseignantes sont par nature victimes des pires outrages soit de leurs collègues masculins soit de leurs élèves en rut, souvent des deux. Les lycéennes, elles sont ou victimes ou complices. Après, le réalisateur brode sur ce pré-requis.
Aucun n'a malheureusement été distribué en France. Pour l'instant, j'en ai "tradhisé" 4 et celui que je vous propose est pour moi le meilleur (pour l'instant), le n°11 : Female Teacher Hunting aka Onna kyôshi-gari (1982) signé par Junichi Suzuki.
Le nom du réalisateur vous est inconnu? Et pourtant, il a tourné 10 films entre 1981 et 1987 dont Gynecology Ward: “Caress Me Tenderly", Uno's Wet & Learning, Young Flesh Slave, Women in Heat Behind Bars et surtout Red Rope (avatar tardif de la superbe série "Angel Guts"). Ben...c'est normal, ces films sont dans l'immédiat introuvables. Nous le regrettons car le bougre a du talent.


Passons à l'affiche : version US ou version locale (ma préférée)
Image Image

avec la rayonnante Yuki Kazamatsuri (la chambre noire, Wife’s Sexual Fantasy Before Husband’s Eyes, Female Teacher: Dirty Afternoon , Zoom Up: Sexual Crime Report, Assaulted Female Teacher) mais l'affiche est injuste, elle ne fait pas de place à l'autre héroïne Kyoko Ito (Angel Guts: Red Porno, Fallen Angel Gang, Flesh Slave: Sorrowful Toy), bien plus victime que l'enseignante.
Image Image


Tentons un résumé : Victime d’une rumeur l’accusant de viol sur sa copine Midori Murakami, Daisuke Kuriyama, un lycéen quitte violemment l’école sous le regard réprobateur de sa professeur principale, Shimako Sakatani . Les vacances arrivent, Shimako va retrouver son lâche amant, Daisuke trouve un petit job, Midori tente de se refaire une santé. Tout ce petit monde se retrouve au bord de mer avec des hormones bouillonnantes.

En quoi ce film est remarquable?
Techniquement d'abord : bien rythmé, au montage efficace, doté d’une image lumineuse d'Yonezô Maeda. On trouve une scène quasi-finale d'anthologie sous la pluie du même du niveau de qualité que dans Angel Guts: High School Coed.
Mais, c'est l'angle de traitement choisi par Suzuki et son scénariste Hiroshi Saitô qui interpelle. Ici, les scènes de sexe contribuent au déroulé du film et à la profondeur des personnages sans qu’il soit nécessaire de s’y complaire ou d’avoir des plans rapprochés. D’ailleurs, plus l’action est violente, plus, la caméra s’éloigne. Nous ne sommes pas dans la glorification du viol comme c’est souvent le cas dans les pinkus classiques (le décalage des comportements hommes/femmes après le viol est surprenant), mais dans un film beaucoup plus complexe. Film de genre certes, mais film décalé dans son propos. On pourrait discourir sur ces petits poissons dans la piscine comme métaphore de la situation des femmes. Cela risquerait d'être ennuyeux et prétentieux, le film n'est ni l'un ni l'autre. Rarement le sexisme aura été traité ainsi et si la médiocrité des hommes n'excuse en rien leurs actes, les femmes auront la force de la surmonter.
Un des 10 pinkus eiga à voir absolument.

Aparté au tenancier : Je ne fais pas partie de la team d'asiamania mais j'aime bien leur travail. Je peux leur envoyer un petit message. En principe, si ton adresse mail est valide, il n'y a pas de problème à moins que cela tombe dans les spams.
a+

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 953
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Les roman porno

Message par Olrik » 02 juil. 2017 15:53

Eh bien ! Chouette présentation de ce film ! Je crois que je l'ai quelque part mais je n'ai jamais pris le temps de le visionner, tout cela donne envie de prendre un peu de temps afin de voir à quoi ressemble les méthodes pédagogiques de cette Madame Sakatani pour mater (ou pas) les "hormones bouillonnantes" de ses étudiants. A noter que Yuki Kazamatsuri a un jour commis un glorieux nudo shashinsha :
Image
Sinon le Gynecology Ward: “Caress Me Tenderly" me laisse particulièrement songeur, faut à tout prix que je dégote ce truc !

Pour mon inscription à Asiamania, c'est bizarre. J'ai bien reçu un mail (donc pas d'erreur dans l'adresse, et je n'ai rien du côté des spams) me souhaitant la bienvenue mais indiquant aussi que "votre compte est actuellement inactif; l'administrateur du forum doit tout d'abord l'activer avant que vous puissiez vous connecter avec. Vous recevrez un autre e-mail lorsque ce sera fait." J'imagine que les admins sont bourrés au shochu...

Répondre