Page 5 sur 9

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 12 avr. 2018 20:20
par Olrik
Mark Chopper a écrit :
12 avr. 2018 18:50
Son roman le plus connu, Une carte pour l'enfer, m'a justement rappelé certains textes de Matsumoto adaptés par Nomura..
Ca ne m'étonne pas, j'ai pensé aussi à Nomura en commençant à voir le premier film. A voir sur la durée (4H30 cumulées) mais la première heure m'a plutôt fait bonne impression.

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 01 mai 2018 22:02
par Olrik
Image
Un papier de Libé sur Senses, de Ryusuke Hamaguchi, qui doit sortir demain et dans les semaines à venir (trois films en tout) :
http://next.liberation.fr/cinema/2018/0 ... ce_1647060

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 01 mai 2018 22:36
par Mark Chopper
Le distributeur du film est soit passionné, soit suicidaire...

Soit les deux.

Je comprends bien l'impossibilité de sortir un film de 5 heures 30 d'un bloc, mais le faire passer pour une "série" et faire payer trois tickets au spectateur, je trouve ça un peu bidon.

Une sortie DTV aurait eu plus de sens. Je vais peut-être attendre le film de Ryusuke Hamaguchi sélectionné à Cannes (Netemosametemo) pour me faire une idée sur le bonhomme.

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 01 mai 2018 23:34
par Olrik
Faire comme pour Shokuzai, deux films recouvrant l'ensemble de la série aurait été plus sage effectivement. L'article fait en tout cas envie, je vais peut-être me lancer dans le marathon.

Pour sa sélection à Cannes, c'est étonnant mais why not ? Ça change de Kawase et de Kore-eda.

Sinon ce film se mange une sale note sur IMDb. Mais à la vue du scénario et de quelques screenshots j'ai presque envie de tenter malgré tout.

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 03 mai 2018 19:00
par Olrik
C'est assez rare pour être souligné mais nous sommes dans une semaine où sortent deux films japonais d'un coup. En plus de l'excellent Senses (j'anticipe mais après avoir vu deux heures et demie, je pense que je m'achemine vers un film splendide) il faut citer Takara la nuit où j'ai nagé. J'avais déjà vu il y a quelques mois des screenshots enneigés qui faisaient envie, apparemment le film, conjointement réalisé par Damien Manivel et Kohei Igarashi, est une petite perle. Je pense que j'en reparlerai bientôt.

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 03 mai 2018 23:32
par (N°6)
Mark Chopper a écrit :
01 mai 2018 22:36
Je comprends bien l'impossibilité de sortir un film de 5 heures 30 d'un bloc, mais le faire passer pour une "série" et faire payer trois tickets au spectateur, je trouve ça un peu bidon.
Au prix où sont les tickets de cinoche aujourd'hui si tu n'as pas de carte illimitée (ah, le bon vieux temps de pouvoir aller voir n'importe quelle daube sans y réfléchir à deux fois ! :) ), c'est carrément un scandale et c'est tabler sur la fidélité d'un public hardcore. En deux films je dis pas, j'avais été voir Shokuzai comme ça, mais en trois c'est carrément du foutage de gueule. Et puis je me souviens d'avoir vu Les Mystère de Lisbonne de Ruiz en une seule séance, avec entracte (4h30). Après, faut que le truc tienne la distance...

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 04 mai 2018 23:33
par Olrik
(N°6) a écrit :
03 mai 2018 23:32
Après, faut que le truc tienne la distance...
Je viens de terminer les 5H17. Bon, ça mérite d'être encore un peu digéré mais dans l'ensemble, je dirais que le film a été à la hauteur de la réputation qu'il s'est taillé. Je l'ai vu en 3 fois car débloquer 5 heures et être en forme du début à la fin (ouais, je commence à me faire vieux) m'était difficile. Mais si un jour je le revois, c'est clair que j'essaierai en une seule fois. Pour peu que l'on ne soit as hermétique à la lenteur et aux tunnels de distance, le film peut "tenir la distance".

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 20 juin 2018 15:44
par Mark Chopper
Les "Japonismes 2018" vont avoir du bon : pas mal de sorties nippones prévues pour le second semestre.

Je récapitule :

22 août : Silent Voice, de Naoko Yamada
22 août : Caniba, de Verena Paravel et Lucien Castaing-Taylor (sauf si l'interdiction aux moins de 18 ans est maintenue)
5 septembre : Invasion, de Kiyoshi Kurosawa
12 septembre : Okko et les fantômes, de Kitaro Kosaka
3 octobre : Asako, de Ryusuke Hamaguchi
10 octobre : Ramen, de Eric Khoo
28 novembre : Voyage à Nara, de Naomi Kawase
12 décembre : Une affaire de famille, de Hirokazu Kore-eda
26 décembre : Mirai, de Mamoru Hosoda

Date encore indéterminée : L'Homme qui venait de la mer, de Koji Fukada

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 20 juin 2018 18:44
par Olrik
Mark Chopper a écrit :
20 juin 2018 15:44
Les "Japonismes 2018" vont avoir du bon : pas mal de sorties nippones prévues pour le second semestre.
Effectivement, de mémoire je ne me souviens pas d'une année aussi chargée en sorties nippones. Peut-être à la fin des années 90, et encore.
Silent Voice est une sortie un peu tardive, on a eu le temps de le découvrir. Mais enfin, comme il s'agit d'un film évitant d'emprunter les sentiers ghibliesques, c'est bien de le faire découvrir.
On passera sur Caniba que je ne chercherai sûrement pas à voir, contrairement au prochain Kurosawa et au Asako projeté à Cannes. Les trois derniers films de ta liste annonce une fin d'année très sympa. J'essaierai de voir en famille, en plus de Mirai, le Kore-eda.

Re: Les sorties (désormais rares) en France

Publié : 26 juin 2018 10:25
par Mark Chopper
La sortie de Silent Voice semble plus compliquée que prévue... En tout cas, le projet a besoin d'aide.

Et j'ajoute la nouvelle bande-annonce de Asako :