Basho d'Osaka 2017

Vous avez une passion pour le patinage artistique japonais ou pour les tournois de croquet des vieux de votre quartier ? C'est ici que ça se passe.
Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 874
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Basho d'Osaka 2017

Message par Olrik » 24 mars 2017 20:44

Image
Jour 13 : Atroce ! Alors qu'un deuxième basho d'affilée lui tendait les bras, Kisenosato vient de subir sa première défaite contre un Harumafuji des grands jours qui ne lui a laissé aucune chance. Rien de déshonorant à cela mais le problème est qu'en tombant lourdement, le shin yokozuna se serait luxé l'épaule ! On verra ce qu'il en est demain, mais perso je ne crois pas trop à son retour, ce qui serait très frustrant car, outre d'une confrontation contre Kakuryu, cela nous priverait surtout d'un match décisif dimanche contre Terunofuji, qui avec sa magnifique victoire aujourd'hui contre Kakuryu, est à égalité avec Kisenosato.
Wait and see mais quand on voit la grimace de ce dernier après sa chute, difficile d'imaginer le voir revenir comme une fleur. :zawa:
Kakuryu vs Terunofuji :


Harumafuji vs Kisenosato :

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 874
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Basho d'Osaka 2017

Message par Olrik » 25 mars 2017 13:54

Image
Jour 14 : atroce ! (bis).

Et pourtant ça ne commençait pas si mal puisqu'on avait l'heureuse surprise de voir Kisenosato faire le dohyo-iri. Certes avec un bandage sur son épaule gauche qui ne rassurait pas totalement mais qui montrait au moins que le mauvais coup de la veille n'allait pas non plus le tenir éloigné de la compétition durant plusieurs mois.
Non, ce qui a rendu cette journée détestable n'est pas une blessure mais un mauvais coup réalisé durant le match opposant Kotoshigoku et Terunofuji. Rappelons les enjeux : d'un côté Kotoshigoku qui a besoin d'encore deux victoire pour redevenir Ozeki, de l'autre Teruno qui, avec la blessure de Kisenosato, est plus que jamais en position de remporter le basho. Depuis que je me suis remis à suivre le sumo l'automne dernier, j'avoue que Terunofuji ne m'a jamais enthousiasmé. Mais là, mon intérêt pour lui est définitivement mort. Ce type est apparu dans une froideur calculatrice sans dignité. Quand on est en lice pour un match à enjeux d'une telle importance, on a au moins le bon goût de faire un henka (la technique qui consiste à esquiver le tachiai (le choc frontal au début du combat) afin d'avoir un avantage très souvent crucial face à l'adversaire). Je peux admettre l'existence d'une telle technique, mais resentir du plaisir à une victoire obtenue grâce à elle, c'est autre chose. Et quand il s'agit d'un match pour lequel on se frottait les mains d'avance, là, on a carrément envie de sortir les tomates surtout que - oui, oui, ce n'est pas fini, il y a une circonstance aggravante), Terunofuji a cru bon de faire d'abord un matta, c'est-à-dire un faux départ. Là aussi, je n'ai rien contre un matta, ça peut arriver. Mais là, il avait tellement l'air d'être artificiel, intentionnel, qu'on a bien compris qu'il était surtout là pour camoufler un henka préparé à l'avance en cherchant à faire croire à Kotoshigoku que son adversaire était chaud.

Chaud, en tout cas, le public ne l'était pas. Pas d'applaudissements, des huées, voilà bien tout ce que méritait ce fantoche de Terunofuji et Kotoshi a fort bien fait de ne pas le saluer à la fin.
Le pire c'est qu'il a maintenant quasi 100% de chances de remporter le tournoi. Pour empêcher cela, il faudrait compter sur une double défaite demain contre Kiseno (une pour égaliser, une pour départager). Et vu comment le shin yokozuna a perdu contre Kakuryu, donnant l'impression de se battre à 50% de ses capacités, on ne voit pas trop comment cela pourrait arriver.
Sinon le moment détente est venu du match entre Takayasu et Takarafuji. Comme le mawashi de ce dernier menaçait de se faire la malle, l'arbitre a momentanément interrompu le combat pour l'aider à le refixer :

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 874
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Basho d'Osaka 2017

Message par Olrik » 26 mars 2017 12:45

Journée 15 : Stupéfiant ! Grisant ! Epoustouflant ! Fabuleux ! Mythique ! Légendaire ! Enorme ! Beau ! Merveilleux ! En un seul mot : SUBLIME !
Il l'a fait ! Ce diable d'homme l'a fait ! Quoi donc ? Remporter ce deuxième yusho d'affilée. En battant deux fois d'affilée Terunofuji. Et avec une blessure à l'épaule gauche ! Kisenosato, en plus de faire taire définitivement ceux qui étaient encore sceptiques quant à son accession au grade de yokozuna (que le peste les étouffe !), vient de prouver qu'il est THE MAN, définitivement l'homme fort des saisons 2016-2017. Et rappelle par la même occasion combien le sumo est THE GAME.
Hier, j'étais tout déconfit et un brin furieux devant la basse manoeuvre de Terunofuji. J'avoue qu'il a été particulièrement croustillant de voir la même manoeuvre effectuée par Kise lors de la première confrontation. Un henka moins franc, et surtout pas entaché d'un matta téléphoné. En fait il y a bien eu matta mais il a été du encore du fait de Terunofuji et était très léger. Quoi qu'il en soit, henka effectué par Kisenosato qui lui a moins permis d'avoir l'avantage que de ne pas être trop lourdement désavantagé avec sa blessure. Pour ce genre de cas, avec un rikishi blessé, le henka me paraît acceptable. Mais je me tais et admirez plutôt :

13 victoire - 2 défaites. Score à égalité pour les deux luteturs, il fallait faire un match pour les départager. Qu'allait faire Kisenosato ? Re-henka ? Un tachiai dans les formes ? Mystère ! Après un nouveau matta de Terunofuji (qui apparaissait alors surtout nerveux, l'angoisse de la défaite à venir sans doute), ce fut...

... l'extase, tout simplement. Et l'émotion quand, au moment de l'hymne japonais, on vit Kise craquer et fondre en larmes, émotion qui n'avait pas été telle lors de son premier yusho :

Après sa victoire au basho de janvier, je m'étais dit qu'il allait avoir à coeur de défendre son nouveau titre de yokozuna et qu'il allait être bien duraille de contrecarrer ses plans. Cela a pris finalement un chemin un brin tortueux, un brin dramatique avec cette blessure contre Harumafuji, mais c'est finalement tant mieux, le plaisir n'en a été que plus intense.
Prochain challenge : remporter le prochain tournoi en battant Harumafuji (revanche !), Kakuryu (son match contre lui était un non-match, on veut voir autre chose la prochaine fois) et Hakuho.

(N°6)
Shatei
Messages : 56
Inscription : 23 mars 2017 19:58
Contact :

Re: Basho d'Osaka 2017

Message par (N°6) » 28 mars 2017 22:01

Bon ben... c'est un tournoi de légende celui-là. Quel final prodigieux ! Bon dommage que Hakuho ait du se barrer sur blessure (ah, on sent bien que la fin se rapproche inéluctablement pour le plus grands des plus grands), mais pour le reste. Une course à trois (je mets pas Tochiozan dans le lot, comme prévu il a fini par se gaufrer) depuis le début, Takayasu qui poursuit un grade d'Ozeki à sa portée, Terunofuji qu'on retrouve pour la première fois au niveau où il était avant sa série de blessure, quand il avait l'air du prochain Yokozuna (ça remonte à 2015) et Kisenosato, le shin-yokozuna tant attendu depuis, ben depuis ses débuts, le pauvre.

Ah, le J13 avec cette victoire explosive de Harumafuji qui vient stopper net l'élan du petit nouveau dans le club des demi-dieux. Une blessure qui fait froid dans le dos, jamais vu Kise dans cet état.

Et puis J14, la henka bien bien crade de Terunofuji sur le pauvre Kotoshogiku qui aurait du livrer la le combat du désespoir pour garder son rang d'Ozeki. J'ai poussé un grand cri, tellement que j'ai du repartir en arrière pour entendre la réaction du commentateur et du public. Henka magistrale, absolue, sans ambiguïté. Bon on va relativiser un peu, Kotoshogiku aurait je pense perdu contre un Terunofuji qui avait l'air de s'être enfin retrouvé, et ça faisait plaisir de le voir comme avant ses blessures, quand il ne lâchait jamais rien et que ses combats allaient toujours sur la durée jusqu'à sa victoire. De plus, Kotoshogiku avait perdu deux matches qu'ils n'aurait jamais du perdre les jours précédents. Et puis bon, quand on perd sur une henka, c'est aussi toujours en partie de sa propre faute, c'est qu'on part sans regarder, qu'on est trop en avant, trop bas. C'est pas glorieux, c'est petit, surtout pour un Ozeki au jour 14 en quête du yusho, mais "a win is a win is a win" comme disent les commentateurs anglophones.

Bon, J15 j'y croyais pas pour être franc. Et voilà que Kise sort une henka à son tour, un chouia moins franche mais quand même, lui qui n'a jamais recourt à cette technique, et encore moins en temps que yokozuna !!! Et qui parvient à forcer un match de barrage avec une main ! Déjà c'était légendaire, mais le fait qu'il gagne le barrage fait que c'est un scénario de dingue. Ils aurait fait exprès qu'ils n'auraient pas fait mieux. ;) Je pense que Teruno a perdu sa confiance en lui quand il a perdu le premier match, d'où l'enfumage au barrage avec le matta assez délibéré.

Ah, Kisenosato qui craque dès l'hymne ! Incroyable vision ! Pendant longtemps j'ai cru qu'il n'y arriverait jamais, voyant des Baruto, des Kotoshigiku, des Kakuruy et même des Goedo lui passer devant et gagner des tournois. Une fragilité psychologique qui aura retardé sa promotion au grade suprême et qui manifestement, s'est enfin envolé. Ouais, Kisenosato est entré dans la légende du sumo avec ce tournoi.

Maintenant, j'espère que sa blessure va se résorber assez vite et que Terunofuji montrera la même force retrouvée que cette fois-ci. Le deux "petits" mongols sont en fin de course, l'empereur Hakuho a encore quelques records à établir. Goeido... ben je sais pas. Peut-être la promotion de Takayasu si il confirme ses performances la prochaine fois. Et puis avec un phénomène comme Ura dans les makuuchi, et le petit Ichihura aussi, ça devrait continuer à bouger. Le prochain tournoi devrait être passionnant, mais celui-ci restera dans les annales comme un basho historique.

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 874
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Basho d'Osaka 2017

Message par Olrik » 28 mars 2017 23:00

Un premier commentaire que je qualifierais de "yokozunesque". Sympa de pouvoir causer sumo avec toi, comme tu peux le constater, j'étais un peu tout seul sur le sujet. :neige:
Yokoso dans cette nouvelle section ! Et comme je n'oublie pas que tu as quelques atouts concernant la musique, faudra ne pas hésiter à balancer d'éventuelles perles en la matière !
Le J15 vu au moment du petit-déj m'a donné une banane pas possible pour toute la journée et même le lendemain je continuais d'y penser. Alors qu'à contrario, la défaite au J13 de Kiseno a été un véritable choc, même si cela s'est accompagné d'une profonde admiration pour Harumafuji, hallucinant de détermination. Comme tu sais j'ai repris le sumo depuis quelques mois et franchement, je regrette de ne pas m'y remettre quelques années plus tôt pour voir les exploits d'un Hakuho ou d'un Harumafuji. J'espère que ces deux-là vont encore s'accrocher quelques années, tout comme Kisenosato pour qu'il augmente un peu plus son compteur de victoires.
Je ne suis pas trop inquiet pour sa blessure. Déclaration faite hier : "Je vais maintenant me concentrer sur la construction d’un corps résistant aux blessures." Ça promet ! Beau de voir comment il prend à coeur son titre de yokozuna, et beau de voir comment il a conquis même les plus farouchement sceptique à son endroit.

Kotoshogiku a évidemment une part de responsabilité dans sa défaite face au henka infernal. Après, le truc était tellement prémédité, cela ajouté à la différence de taille entre lui et Terunofuji, je pense que même s'il avait chargé avec la tête moins dans le guidon il aurait perdu quand même. Le henka, c'est un peu le côté obscur du sumo, une sorte de catenaccio (ouais, la comparaison est foireuse mais c'est tout ce qui m'est venur sur le moment à l'esprit) visant à la gagne avant tout. Je n'aime pas car ça me donne l'impression de me voler un match mais il faut avouer dans ce basho qu'il a amplement participé à la beauté du dénouement.

Comme tu dis, le prochain tournoi promet de nouveau d'être palpitant. Les quatre yokozuna, Takayasu en quête du grade d'Ozeki, le retour de Goeido et, allez, un Terunofuji dont il va être intéressant de voir la réaction après une défaite forcément traumatisante... bordel ! quand je pense qu'il faut encore tenir 45 jours ! :riki8:

Image

Avatar de l’utilisateur
Olrik
Site Admin
Messages : 874
Inscription : 28 févr. 2017 20:46
Contact :

Re: Basho d'Osaka 2017

Message par Olrik » 14 avr. 2017 17:14

Image
Hélas pas surprenant ! Si j'avoue que la sinistre victoire contre Kotoshogiku de Terunofuji m'avait fait ardemment souhaiter la défaite de ce dernier lors de la dernière journée, je n'en étais pas au point non plus de lancer des "retourne dans ta Mongolie hé ! tocard !". C'est malheureusement ce qu'ont fait quelques beaufs durant les deux dernières journées et il semblerait que Teruno ait essuyé par la suite quelques remarques d'un exquis racisme primaire. :?
http://www.japantimes.co.jp/news/2017/0 ... PDlptLyi70
On espère un prochain basho dans lequel Terunofuji saura montrer de quel bois il se chauffe (cette fois-ci sans henka).

Répondre