Shinoyama t’explique pourquoi tes photos sont merdiques !

En ce moment, entre deux journées du sumo (magnifique Hatsu basho, j’en reparle la semaine prochaine), je zappe pour essayer de dégoter de nouveaux dramas prometteurs. Seulement, il y a quelques jours, c’est sur tout autre chose que je suis tombé. En arrêt devant des frisouilles qu’il me semblait connaître :

Quoiqu’un peu plus blanches qu’auparavant.

… je ne tardai pas à piger qu’il s’agissait d’un programme consacré à Kishin Shinoyama, un des vieux maîtres de la photo japonaise, l’homme qui a photographié Mishima ou John et Yoko pour la pochette de Double Fantasy et que j’ai déjà maintes fois évoqué dans nombre d’articles, notamment pour ses qualités de photographe de nu.

Il s’agissait de l’émission 世界一受けたい授業, « l’école la plus utile du monde ». Des invités retournent à l’école et vont apprendre des choses que l’on a pas forcément l’habitude d’apprendre dans la scolarité ordinaire. Ici, il s’agissait rien moins que de profiter des conseils de Shinoyama en soumettant humblement à son jugement des photos personnelles. L’idée est toute simple mais amusante, et j’avoue qu’un programme uniquement consacré à la photographie, avec des maîtres qui passeraient pour distribuer des conseils aurait de la gueule et n’aurait surtout rien d’impensable dans un pays vouant un culte au huitième art. Peut-être existe-t-il un programme de ce genre qui aurait échappé à mes radars, et si un lecteur en a connaissance, qu’il n’hésite pas…

Pour revenir à Shinoyama, l’homme est affable et volontiers volubile. Et pas le genre à prendre des gants, n’hésitant pas à balancer un « ダメ! » face à une photo médiocre, provoquant évidemment l’hilarité générale. Il n’est pas allé jusqu’à expliquer comment faire une bonne photo de nu en joignant le geste à la parole, par exemple à demandant à l’une des bijin sur le plateau de se désaper et de prendre la pose mais enfin, le vieux photographe (76 ans tout de même) s’est montré à l’aise dans l’exercice et on se prend à rêver de ce qu’aurait pu donner un Araki à sa place. Le passage est hélas relativement court, il n’occupe que les vingt premières minutes de l’émission (et avec deux arrêts sur image à déplorer dans cette version dailymotion) :

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 Commentaires

  1. Avec Moriyama, ça aurait pu être sympa aussi.
    En tout cas, content de voir que Spontex a enfin percé dans le marché des perruques.

    Et bonne année !
    (A la bourre.)

    • « Avec Moriyama, ça aurait pu être sympa aussi. »
      Oui, si on aime les ambiances plus pesantes ! Pas très volubile le bonhomme.

      Pour les cheveux de Kishin, j’avoue m’être posé la question mais il très probable que ce soit ses cheveux, le pauvre ayant toujours eu une capillarité foireuse :
      null
      Et ouais, bonne année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *