Un jouet pour les épouvantails qui ont gagné la bataille de mikoshis

Journées du 21, 22 et 23 juillet 2014

21 juillet

matsuri-bataille-mikoshiComme disaient les Musclés, c’est la fête au village ! Plus précisément à Sadowara, à quelques dizaines de kilomètres au nord-ouste de Miyazaki. Au programme : bataille de mikoshis ! A ma gauche l’équipe bleue, à ma droite la rouge. Le but ? Renverser le mikoshi adverse pardi ! Après, les bidules sont tellement lourds que j’ai peine à imaginer que cela ait pu arriver, on peut penser qu’il s’agit surtout de bloquer et de malmener au maximum l’adversaire. Une chose est sûre : les participants en chiaient comme des Turcs ! Un peu moins les chefs au-dessus, il est vrai, donner des coups de sifflet ou d’éventail faisant assurément moins transpirer. Si j’ai bonne mémoire ce sont les bleus qui ont gagné. Mais le combat n’était pas fini puisque j’enchaînai avec Madame dans une de ces virulentes disputes dont nous avons le secret et dont vous me pardonnerez de ne pas révéler la futilité de la cause.

22 juillet

epouvantail

J’ignore si les épouvantails sont réellement efficaces avec les piafs. Il faut cependant reconnaître que ceux à visage d’enfant d’être assez inquiétants.

Le matin, petite incursion dans l’école où Olrik jr bossait pour la semaine. L’occasion de faire à la bibliothèque une belle découverte, mille sabords !

école-tintin

23 juillet

toysrus-lyceennesAprès m’avoir tanné dix jours durant j’ai fini par céder : direction le Toysrus de Miyazaki. A défaut d’être en âge pour serrer tendrement dans ses bras une lycéenne, Olrik the 3rd jeta son dévolu sur un autre type de rondeurs…

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *