Little Red Bag

little-red-bag2

Chaque été où je n’ai pas l’heur d’aller au Japon c’est la même chose : je radote. Je radote sur le plaisir à se trouver au Japon durant l’été, je ressasse les souvenirs et je vante ad nauseam les mérites des matsuris d’été, des ballades en vélo, des canettes glacées de café au lait, de la bière fraîche en fin d’après-midi après une longue ballade en vélo, et des Japonaises à la démarche légère (et aux habits non moins légers en été). Ah ! et les kakigôris aussi, ces gros pots de glace pilée recouverte du sirop de votre choix. D’ailleurs, je n’ai pas attendu la venue du mois de juillet pour sortir du placard ma machine à kakigôri raboulée lors de mon dernier voyage :

gari-gari-kun

On est classieux ou on ne l’est pas.

Aussi, pardonnez d’avance les radotages qui inévitablement se produiront dans les deux mois à venir. Et attendez-vous à ce que la section « bulles de Japon » du site soit aussi considérablement alimentée au fil des semaines. Je suis en train actuellement en train de faire un tri drastique de mes photos, tri bien commode pour moi car c’est évidemment le moyen de revivre par procuration un peu de Japon estival. Une nouvelle vidéo sera aussi peut-être postée à la fin du mois d’août mais je dis bien peut-être car là, avec les gigas de données que je dois éplucher, ça va être un peu comme se taper les écuries d’Augias.

On commence donc aujourd’hui ces micro-plongées dans le Japon à la saison des grillons avec ce mignon petit sac rouge rencontré sous l’arcade comemrciale du centre-ville de Miyazaki. Un sac ma foi comme on aimerait en voir plus souvent.

Little red bag

Du même tonneau (ou presque) :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. Très mignon comme sac en effet !
    J’aime bien le regard de la jeune femme et le salaryman qui se croisent de manière perpendiculaire, un peu comme l’illustration de deux modes de vie opposés mais présents aux Japon.

    Zoda, critique d’art bientôt professionnel.

  2. C’est étonnant comme cette photo sur le vif semble préparée : la composition très équilibrée, le jeu d’échelle sur les personnages, leur attitude posée, l’harmonie des couleurs et surtout ce délicat éclairage bleuté qui vient découper les visages.
    On dirait une image tirée d’un film de cinéma.
    Et on se surprend à imaginer un embryon d’intrigue…
    J’aime beaucoup, c’est un excellent cliché. Bravo !

  3. @Zoda : Moi, des sacs comme ça, franchement je demande à en voir tous les jours. Léger, petit, belle forme, jolie texture, fuselage intéressant, la classe quoi ! Pas pour rien d’ailleurs qu’il se trouve en plein milieu de la photo. C’est bien simple au moment de prendre la photo je n’ai vu que lui. et c’est limite si je ne l’ai pas invité à aller tailler une bavette autour d’un bon soda glacé au Mister Donut derrière.

    @Olivier : Oui, c’est le genre de photo qui, alors que tu rentres chez toi, démoralisé d’avoir pris tant de mauvaises photos, te fait du bien et te fait dire que tu n’as pas totalement perdu ta journée. Je n’aurai pas l’outrecuidance de dire que c’est une photo réussie mais enfin, il me semblait bien que quelque chose s’en dégageait et que la composition offrait suffisamment d’éléments pour le rendre attrayante. Content de voir que c’est un avis partagé.

  4. Check le com’ qui sert à que dalle. 2 semaines que je me tâte pour un… +1 avec Zoda et Olivier. Ces mecs sont dans ma tête.

  5. T’en fais pas. Il a fait très chaud dernièrement, je comprends. Tiens, voilà une pinte de menthe à l’eau glacée.

  6. Eh bah voilà man ! Je sais à qui me fait penser la belette au casino rouge. Elle me fait penser à un « hubot » ! Un hubot tout droit sortie de la série suédoise « Real Humans » et qui est en train de recharger ses batteries, tandis que son propriétaire attend au premier plan.

  7. J’ai déjà entendu parler de cette série, faudrait que je voie ça. Actuellement je suis dans Under the Dome. Pas trop mal mais le bouquin de King est quand même bien meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *